Nous rappelons à chacun que ces éditos appartiennent à Catherine Zarcate. Ces textes ne seront réellement publics qu’une fois édités. Nous cherchons un éditeur... En attendant, le partage, même d’extraits, sur réseaux sociaux est interdit. De même, ne pas les transmettre par internet à vos amis. Nous faisons confiance à nos lecteurs pour leur respect de la propriété intellectuelle. Merci de votre collaboration !

Les Anciennes Lettres d'Infos
Septembre 2018 - Juillet / Août 2018 - Juin 2018 - Mai 2018 - Avril 2018 - Mars 2018 - Février 2018 - Janvier 2018 - Décembre 2017 - Novembre 2017 - Octobre 2017 - Septembre 2017 - Juillet/Aout 2017 - Juin 2017 - Mai 2017 - Avril 2017 - Mars 2017 - Février 2017 - Janvier 2017 - Décembre 2016 - Novembre 2016 - Octobre 2016 - Septembre 2016 - Juillet/Août - Juin 2016 - Mai 2016 - Avril 2016 - Mars 2016 - Février 2016 - Janvier 2016 - Décembre 2015 - Novembre 2015 - Octore 2015 - Septembre 2015 - Juillet-Aout 2015 - Juin 2015 - Mai 2015 - Avril 2015 - MARS 2015 - Février 2015 - Janvier 2015 - Décembre 2014 - Novembre 2014 - Octobre 2014 - Septembre 2014 - Juillet / Août 2014 - Juin 2014 - Mai 2014 - Avril 2014 - Mars 2014 - Février 2014 - Janvier 2014 - Décembre 2013 - Novembre 2013 - Octobre 2013 - Septembre 2013 - Juillet-Août 2013 - Juin 2013 - Mai 2013 - Avril 2013 - Mars 2013 - Février 2013 - Janvier 2013 - Décembre 2012 - Novembre 2012 - Octobre 2012 - Septembre 2012 - Juillet 2012 - Juin 2012 -
Edito

Le doute

"La lumière baisse, temps propice pour réfléchir au doute !

On le craint, car il assaille, s’insinue et brûle le cœur de son sentiment d’inanité. Pourtant, il n’y a pas de travail artistique réel sans le doute. Il faut écouter ce qu’il a à dire. Souvent on en tire profit : si le cœur reste ferme, il fait face à la profondeur…

Mais attention à qui vous écoutez ! Il est urgent de distinguer le doute créateur du destructeur. Le doute créateur questionne notre travail, nous rend insatisfait, nous invite à approfondir, bref, il sert la lumière. Le destructeur nous écrase, nous coupe de nous-mêmes, condamne nos choix, nous fait nous sentir inutile, bref, il nous sort de notre axe.

On a « écouté les sirènes » qui sont actives autour de nous, on s’est laissé prendre à leurs visions néfastes. Elles investissent toujours la société quand celle-ci, par ses orientations, ses choix politiques, ses fausses urgences et priorités, son ignominie, son inhumanité même, finit par générer l’idée que l’art et la culture puissent être un luxe dérisoire.

L’artiste doit alors avoir une conscience aiguë du danger d’un monde qui croirait pouvoir se passer de l’art. Ce qu’il doit sauvegarder, c’est la valeur de l’art qu’il connait dans ses tripes. Par expérience, il sait que l’art porte un souffle, un esprit, une liberté qui revitalisent les valeurs et révèlent les consciences. Il sait qu’on ne vit pas bien sans art. Il a choisi ce métier comme on répond à un appel. Il ne doit jamais oublier ces valeurs inestimables. On compte sur lui pour rester ferme et transmettre, par les mots et la posture, ce qui lui est essentiel.

Quand le doute destructeur l’investit, il doit faire preuve de rigueur : on choisit ses amis. Le doute destructeur n’est pas un ami. On ne peut pas flirter avec lui, ni l’écouter comme on écoute l’utile. Il faut lui opposer une fermeté qui ne donne pas prise.

C’est pourquoi il est excellent de bien distinguer ces deux doutes et d’entretenir avec le doute formateur une relation suivie. Ainsi, on apprend à reconnaitre cette instance et intégrer ses remarques. L’autre, nous avons assez de contes qui mettent en scène la fermeté juste ne donnant pas prise au diable pour nous servir de modèle. Nous ne sommes pas démunis. Mais notre rigueur doit être d’une verticalité et d’une clarté sans concession.

Un repère : ce qui atteint le goût de vivre n’est pas dans l’axe de votre être. Une aide inestimable : se bâtir un espace de recherche, un vaisseau intérieur - car la démarche artistique est un voyage. Cet espace, empli de votre lumière et vos valeurs, devient une source de puissance.

Que la Lumière de l’art illumine vos fêtes ! »

Catherine Zarcate

Prochainement

Le Dimanche 2 Décembre à Malakoff (92) à 20h30
Catherine Zarcate contera
- La vie des rêves - Création en chantier


« Entre toi et moi, entre ici et là-bas, les rêves humains s’unissent, se croisent et vivent dans l’invisible. Rêve d’enfant, rêve de maison, "un jour mon prince viendra", rêve de richesse, "la vie rêvée" "une vie de rêve", tous cohabitent - plus ou moins bien. Certains soupirent, d’autres ricanent. Certains attendent d’être "relookés", d’autres sont éternels. Certains libèrent, d’autres enchaînent. Savoir les réaliser ou les abandonner est une sagesse. Les plus émouvants se murmurent, les plus puissants créent les futurs. La Terre garde la mémoire de tous. A l’aube, elle les exhale en s’étirant… Au conteur de les cueillir dans la rosée !... »

Durée : 1h

Dans le cadre des soirées spéciales CONTES ET RENCONT’ES organisées par.MouveLOReille et la BAM.à la Bibliothèque Associative de Malakoff - 14 Impasse Carnot.

Métro Ligne 13 Malakoff - rue Etienne Dolet -
Bus 126 André Coin- Bus 191 Maurice Thorez - Bus 194 -388 Etienne Dolet- Transilien ligne L -Vanves Malakoff



Le vendredi 8 Décembre 2017 à Bernay (27) à 20h30.

Les Mille et Une Nuits
par Catherine Zarcate

Dans le cadre d’une soirée de Noël aux ors orientaux, festifs z’et fastueux !

à la Médiathèque de Bernay
2 Rue de la Charentonne, 27300 Bernay

Attention places limitées, petite salle, réservez !


Le samedi 23 Décembre 2017
à 20h30
à Ballancourt-sur-Essonne (91)

Bazar de Nuit
par Catherine Zarcate

« Un Bazar c’est beau, ça brille, c’est chaleureux, tout est possible ! On y flâne, on y glane, on entre par ici on sort par là ! Le Bazar nous promène dans l’humaine condition.
La conteuse vous entraine au hasard des allées de son Bazar imaginaire où vivent les personnages colorés de ses contes. Tous espèrent être contés ce soir ! Rêvez éveillés, sortez le cœur plein ! »

Médiathèque de Ballancourt
Parvis des Communautés,
91610 Ballancourt-sur- Essonne.
Réservations recommandées.


A vos Agendas !

La page Calendrier de notre site a été remise à jour et toutes les futures dates s’y trouvent indiquées.

Pour y accéder cliquez sur ce lien

Calendrier des formations

-  Atelier des Lents
Niveau Professionnel et avancé
ANNÉE 2018/1019  : 23 et 24 avril 2018 ; 25 et 26 juin 2018 ; 17 et 18 septembre 2018 ; 19 et 20 novembre 2018 ; 14 et 15 janvier 2019 ; 18 et 19 mars 2019

Niveau Débutant
- S’essayer conter à partir de « ÉCRIT »
Dates 2018 : 24 et 25 mars 2018

-  S’essayer conter à partir de l’« ORAL »
Dates 2018 : 5 et 6 mai 2018

Niveau Intermédiaire
- Le Conteur, cet homme orchestre - NOUVEAU !
Dates 2018 : 2 et 3 juin 2018

[ Plus d’informations : info@catherine-zarcate.com

FORMATIONS
JPEG - 18.2 ko

Atelier annuel

Printemps 2018/ printemps 2019
L’Atelier des Lents - Atelier d’Élan

INSCRIPTIONS OUVERTES

Niveau avancé et professionnel
Direction : Catherine ZARCATE
Dates modifiées et première session (avril) encore modifiable
ANNÉE 2018/1019 : 23 et 24 avril 2018 ; 25 et 26 juin 2018 ; 17 et 18 septembre 2018 ; 19 et 20 novembre 2018 ; 14 et 15 janvier 2019 ; 18 et 19 mars 2019
6 sessions. 108h de formation.
Détails sur notre site : www.catherine-zarcate.com

Demandez le programme détaillé et le contenu pédagogique  : info@catherine-zarcate.com

L’Atelier des Lents/d’Élan a pour objectif d’accompagner des projets qui sont ancrés à la fois dans la modernité et la beauté du patrimoine (contes merveilleux, mythes, épopées, etc.).
Le travail se fonde sur un équilibre entre pratique et recherches approfondies.
L’ambiance est tranquille, chaleureuse et sans jugement. On prend le temps de comprendre, essayer et rêver.
L’Atelier est annuel et a lieu tous les deux mois, les lundis et mardis.

TARIFS :
- « Individuel » : 1150 € TTC les 6 sessions.
- Prise en charge AFDAS : frais pédagogiques : 2392 € TTC (2000 euros HT) pour les 6 sessions. 108 heures de formation.

Consultez la page des témoignages ici !


Stages débutants, "S’essayer à conter à partir de l’ORAL" et "S’essayer à conter à partir de l’ECRIT" "

Voir les prochaines dates de 2018 sur les pages du site

Direction : Catherine ZARCATE

Effectif : 10 personnes maximum
Lieu : Paris 11é ou Montreuil (93100)
Durée : 2 jours, de 9h30 à 17h30 environ

Tarifs : individuels 220 € ttc / formation permanente 440 € ttc(14h de formation).
N° organisme formateur : 117 529 826 75

Renseignements, demande de document détaillé, inscription : info@catherine-zarcate.com

J’aime

- Cliquez ici pour plus d’infos sur toutes les soirées CONTES et RENCONT’ES