Elisabeth Calandry
En ces temps virussés, la conteuse raconte toujours. C’est plus discret puisque souvent à guichets fermés, ou en privé. Quoiqu’il en soit, elle arrive masquée et hop juste au moment de commencer, elle enlève le masque à distance plus que raisonnable du public (3 mètres). Dès que la racontée est finie, elle remet son masque. Un masque pour une conteuse c’est comme un boulet au pied d’une danseuse en plus d’être un bâillon. S’il n’est pas possible de se démasquer pour raconter, et bien j’irai faire un tour dans les bois… Et on se reverra plus tard !

Son style, sa présence sur scène sont des plus sobres, à l’écoute des oreilles qui ont eu la curiosité de se déplacer et de l’accueillir.
Elle fait confiance à la parole, à l’instant et à ces récits qui sont nés bien avant elle et qui la nourrissent. Elle est sûre de leur puissance et s’applique, avec malice, à leur ouvrir le chemin.

Son répertoire de conteuse est éclectique : il s’appuie sur des collectes de récits populaires en Dauphiné et Savoie, en Bretagne, dans le Berry, en Europe, Afrique de l’Ouest, Amérique indienne et des récits de vie contemporains recueillis en Rhône-Alpes. Elle raconte aussi aux tout-petits : contes, comptines, chansons.

Elle se produit en solo dans des théâtres, des festivals, des bibliothèques, des écoles, des hôpitaux, des musées, des granges, des clairières, des refuges, des galeries de mines, et...

Elle adore partager ses aventures avec des musicien·nes Michel Mandel, Gentiane Pierre, Catherine Veth, ou avec des conteuses et conteurs : Dominic Toutain, Véronique Gomez

Site géré par Elisabeth Calandry - Créé, Hébergé et référencé par Provence Infos, Editeur du site www.mondoral.org