Nous rappelons à chacun que ces éditos appartiennent à Catherine Zarcate. Ces textes ne seront réellement publics qu’une fois édités. Nous cherchons un éditeur... En attendant, le partage, même d’extraits, sur réseaux sociaux est interdit. De même, ne pas les transmettre par internet à vos amis. Nous faisons confiance à nos lecteurs pour leur respect de la propriété intellectuelle. Merci de votre collaboration !

Les Anciennes Lettres d'Infos
Septembre 2018 - Juillet / Août 2018 - Juin 2018 - Mai 2018 - Avril 2018 - Mars 2018 - Février 2018 - Janvier 2018 - Décembre 2017 - Novembre 2017 - Octobre 2017 - Septembre 2017 - Juillet/Aout 2017 - Juin 2017 - Mai 2017 - Avril 2017 - Mars 2017 - Février 2017 - Janvier 2017 - Décembre 2016 - Novembre 2016 - Octobre 2016 - Septembre 2016 - Juillet/Août - Juin 2016 - Mai 2016 - Avril 2016 - Mars 2016 - Février 2016 - Janvier 2016 - Décembre 2015 - Novembre 2015 - Octore 2015 - Septembre 2015 - Juillet-Aout 2015 - Juin 2015 - Mai 2015 - Avril 2015 - MARS 2015 - Février 2015 - Janvier 2015 - Décembre 2014 - Novembre 2014 - Octobre 2014 - Septembre 2014 - Juillet / Août 2014 - Juin 2014 - Mai 2014 - Avril 2014 - Mars 2014 - Février 2014 - Janvier 2014 - Décembre 2013 - Novembre 2013 - Octobre 2013 - Septembre 2013 - Juillet-Août 2013 - Juin 2013 - Mai 2013 - Avril 2013 - Mars 2013 - Février 2013 - Janvier 2013 - Décembre 2012 - Novembre 2012 - Octobre 2012 - Septembre 2012 - Juillet 2012 - Juin 2012 -
Edito

Entrer dans la finesse

« Si on m’avait dit, dans ma jeunesse, qu’un jour, je ferais de la résistance en transmettant l’amour du patrimoine oral de l’humanité, j’en serais restée baba ! Pourtant, c’est de plus en plus vrai. Cette matière est négligée, snobée, voire taboue… Trop subversive ?…

Moi, faire vibrer un récit du 12ème siècle en pleine parole contemporaine, ça m’allume ! C’est juste, c’est fort, c’est relié. Cela vient rétablir quelque chose, en lien avec le vrai. C’est un travail qui est fondé et non manipulable. C’est un tissage du Temps lui-même…

Des paroles sans appui, il y en a beaucoup… Je préconise donc aux conteurs d’entrer dans la finesse. C’est un moyen efficace de résister contre l’absurdité qui nait d’une humanité « hors sol », hors histoire, hors mémoire, hors sens, une humanité de plus en plus vouée aux « flux » et à un présent sans direction ni relief…

La finesse, en la matière, consiste à écouter intuitivement un vieux récit, le dépoussiérer - j’en ai déjà parlé ici - et sentir ce qu’il contient de précieux.

Par exemple, l’autre jour, en formation, on découvrait une version d’un conte dont les images étaient si vastes, si vertigineuses, on y sentait un tel souffle, un si grand air, un si grand vent, qu’il ne pouvait qu’émaner d’un peuple dont la réalité géographique était en cohérence. En quelques secondes de recherches sur internet, des photos de paysages sont venues confirmer l’intuition. La finesse a donc consisté à ne pas transposer ce récit dans un univers géographique trop retréci, où les images auraient perdu toute cohérence.

Car toutes les terres n’ont pas de si grands vents ni des hauteurs générant un imaginaire populaire empli d’immensité… Les contes sont de parfaits témoins géologiques ! Ceci confirme mon sentiment qu’il y a une géographie des imaginaires et qu’elle vient contredire la mondialisation qui voudrait uniformiser les histoires et les gens !

Un autre exemple, au plan des relations humaines : une jeune fille, dans tel conte tibétain, détient une liberté souveraine qu’on ne retrouve pas chez nous mais qui est commune là-bas, et ceci influence les relations avec son père et les dialogues… La finesse, en cet exemple, demande d’en prendre la mesure, pour conter juste ; mais aussi de faire vibrer les deux cultures : faire réfléchir ici, avec cette liberté qui n’appartient qu’à là-bas… Faire vivre au public ce qui nous bouleverse, quand on découvre ces différences…

A cultiver ce patrimoine, on gagne en précision, on développe une palette sensible étendue, un esprit critique et d’ouverture, et enfin, un trouve un recul qui nous garde d’être dupes des modes et/ou des ordres d’oublis qui inondent de manière subliminale l’ambiance générale. Tandis qu’à l’oublier on flotte sans appui, au risque d’être le jouet du culte commercial mondial, qui voudrait nous manipuler, nous abrutir et nous transformer en… « flux » !…

Je préfère cent fois être une grenouille ! »

Catherine Zarcate

Prochainement

Le samedi 3 février 2018 à Paris 13e de 20h à 22h30
Dans le cadre du 37 ème Festival Contes d’Hiver du Centre Mandapa

"Contes à Emporter"
Extraits de "Bazar de Nuit" et "La Vie des Rêves"

par Catherine Zarcate

"Lors de cette "petite veillée" d’une durée de 2h30, l’improvisation sera de rigueur. Une promenade libre dans un répertoire en renouvellement, où les nouveaux contes disputeront aux anciens leur place au soleil de la parole vivante. Car tous les contes aspirent à être dits ! Et il se peut que viennent s’immiscer ceux que la conteuse ne sait même pas qu’elle sait !.
Il est permis au public de demander un conte qu’il a envie de réécouter (taille raisonnable exigée - Loukoum exclu !)".

durée 2h30
Enfants à partir de 9 ans.

Centre Mandapa - 6 rue Wurtz - 75013 Paris
Billetterie en ligne : http://www.centre-mandapa.fr/?cat=293


Le samedi 10 février 2018 à Paris 13e de 19h à 0H

Grande veillée de l’Atelier des Lents/d’Élan
3 extraits de spectacles par 3 conteuses ayant travaillé à l’Atelier (formation annuelle de niveau avancé et professionnel) que l’une d’entre elle appelle "laboratoire de création".

Catherine Zarcate
présentera la soirée,
contera un petit conte entre chaque extrait

puis 45 mn en fin de soirée.

Pauses prévues.
Public  : adolescent et adultes

les 3 extraits :
Ilya le Géant des Steppes
par Monique Lancel

Aventures épiques dans la Russie médiévale, d’après la byline d’Ilya Mourometz.

Les bylines sont les chants épiques russes. La byline, populaire et laïque, reprend des figures très anciennes, issues de la mythologie russe, et y mêle des éléments chrétiens.
Le cycle de Kiev célèbre les exploits des bogatyrs (chevaliers héroïques) rassemblés autour du prince Vladimir.

"Ilya de Mourom (ou Mourometz) est le plus célèbre, le plus populaire et le mieux aimé des bogatyrs. Tous les enfants de Russie connaissent ses aventures.
Surnommé " le vieux cosaque ", moins à cause de son âge (il a trente ans) que de sa maturité, il a la particularité d’être fils de paysan. C’est un homme sincère, juste et droit. Il est toujours d’humeur joyeuse (sauf quand il se met en colère). Il n’y a aucune cruauté en lui : il ne verse le sang que lorsqu’il ne peut vraiment pas faire autrement. Il dit ce qu’il pense et n’hésite pas à dire son fait au prince Vladimir lui-même." (M.L)
https://monique-lancel.book.fr/

Intermède de Catherine
.
Les Femmes Qui Aident
par Lisa Baissade

"Voyage au long d’un fleuve avec le vent pour compagnon.
Qui sait ce qui existe entre la mort et la naissance ?
Peut-être les "femmes qui aident "lors de ces deux mystères ? »

"ce récit est né d’une envie très ancienne d’évoquer les accompagnants du début et de la fin de vie.
L’histoire s’est créée telle la sculpture qui sort du marbre, accompagnée par une accoucheuse : la grande conteuse Catherine Zarcate ..
Des personnages ont pris vie, une géographie est apparue, un fleuve a été suivi.

Évoquer ce qu’il y a entre la mort et la naissance cela a été une des nombreuses surprises de ce voyage ...parmi tant d’autres". (L.B)
http://lisa.baissade.free.fr/

Intermède de Catherine

Le Cantique des Oiseaux
par Nathalie Van Cappel

Écrit par ‘Attar en langue persane, le Cantique des oiseaux est un livre de sagesse datant de 1190 environ. Cette oeuvre colossale comporte près de 10 000 vers, et contient environ 150 histoires dans l’histoire.
"Un groupe de trente mille oiseaux décide de partir à la recherche de la Simorgh, leur roi. La huppe leur indique le chemin et devient guide spirituel. Comprenant le danger extrême et les chances minimes d’arriver au but, de nombreux oiseaux renoncent à partir. Chacun formule des excuses qui chaque fois expriment un travers ou une faiblesse humaine. S’engage alors un voyage long et difficile...

C’est une histoire de cœur et de longue date qui me lie à ce grand texte. Il est des histoires qui nous relient à nous-mêmes à tout âge de la vie et qui nous éclairent en compagnons fidèles sur notre chemin de vie. Je souhaite partager ces enseignements pour faire circuler cette lumière et ce souffle si subtils. " (N.V.C).
http://prodetnotes.com/


Catherine conte 45 mn
Contes en improvisation sortis du répertoire.
Ces contes ne seront pas les mêmes que lors de la soirée du 3 février, bien entendu.

FIN DE SOIRÉE ;

Centre Mandapa - 6 rue Wurtz - 75013 Paris
Billetterie en ligne : http://www.centre-mandapa.fr/?cat=293


Le Vendredi 16 février à Alès (30) à 20H30
dans le cadre de la formation longue du CMLO
Catherine Zarcate contera

"Au-delà de l’eau"
« Au bord de l’eau, on rêve d’ailleurs. Ah ! Découvrir d’autres mondes, affronter les mystères des profondeurs ! Mais la rivière, en sa sagesse, nous chantonne : « Laisse couler ! » et retourne se mirer dans son miroir, happée par la lumière… Fée de l’eau, elle détient les secrets du monde et la verve des mots. Elle joue avec le soleil, et lui, qui sait comment renaître, nous emporte sur sa barque, vers l’autre rive !... Mais attention aux crocodiles en traversant !... »
Durée : 1h30

Médiathèque Alphonse-Daudet Alès (30)
A partir de 12 ans / Réservations conseillées / Tarif : 9 €


Le Samedi 17 février à 20H30 à Nimes (30)
Dans le cadre de l’expérience du Cabaret Minusculo,
Catherine Zarcate contera :

« La Vie des Rêves »

Durée : 50mn
Séance avec jeunes handicapés (16-35 ans) en direct et par internet
Réservations obligatoires.
Cabaret Minusculo 5, Rue Pierre Dévoluy Nimes 30000


Le vendredi 23 février 2018 à 20h30 à Blénod-lès-Toul (54)
Dans le cadre du festival "contes aux 4 vents" et son partenariat avec la Communauté de Communes du Pays de Colombey :
Catherine ZARCATE contera

"Contes d’Amour de l’Egypte Antique"

Tout public à partir de 10 ans
Salle polyvalente à Blénod lèsToul
Réservation conseillée auprès de l’animatrice lecture
entrée 5 €/adulte – 2,50 €/enfants
f-petitjean@pays-colombey-sudtoulois.fr
CC pays de Colombey Sud Toulois 03 83 52 08 16

Calendrier des formations

-  Atelier des Lents
Niveau Professionnel et avancé
ANNÉE 2018/1019  : 23 et 24 avril 2018 ; 25 et 26 juin 2018 ; 17 et 18 septembre 2018 ; 19 et 20 novembre 2018 ; 14 et 15 janvier 2019 ; 18 et 19 mars 2019

Niveau Débutant
- S’essayer conter à partir de « ÉCRIT »
Dates 2018 : 24 et 25 mars 2018

-  S’essayer conter à partir de l’« ORAL »
Dates 2018 : 5 et 6 mai 2018

Niveau Intermédiaire
- Le Conteur, cet homme orchestre - NOUVEAU !
Dates 2018 : 2 et 3 juin 2018

[ Plus d’informations : info@catherine-zarcate.com

FORMATIONS
JPEG - 18.2 ko

Atelier annuel

Printemps 2018/ printemps 2019
L’Atelier des Lents - Atelier d’Élan

Cet atelier est en cours de confirmation, selon prises en charge Afdas.
Il reste 2 places
.

Niveau avancé et professionnel
Direction : Catherine ZARCATE
Dates modifiées et première session (avril) encore modifiable
ANNÉE 2018/1019 : 23 et 24 avril 2018 ; 25 et 26 juin 2018 ; 17 et 18 septembre 2018 ; 19 et 20 novembre 2018 ; 14 et 15 janvier 2019 ; 18 et 19 mars 2019
6 sessions. 108h de formation.
Détails sur notre site : www.catherine-zarcate.com

Demandez le programme détaillé et le contenu pédagogique  : info@catherine-zarcate.com

L’Atelier des Lents/d’Élan a pour objectif d’accompagner des projets qui sont ancrés à la fois dans la modernité et la beauté du patrimoine (contes merveilleux, mythes, épopées, etc.).
Le travail se fonde sur un équilibre entre pratique et recherches approfondies.
L’ambiance est tranquille, chaleureuse et sans jugement. On prend le temps de comprendre, essayer et rêver.
L’Atelier est annuel et a lieu tous les deux mois, les lundis et mardis.

TARIFS :
- « Individuel » : 1150 € TTC les 6 sessions.
- Prise en charge AFDAS : frais pédagogiques : 2392 € TTC (2000 euros HT) pour les 6 sessions. 108 heures de formation.

Consultez la page des témoignages ici !


Stages débutants : "S’essayer à conter à partir de l’ECRIT" "

24 et 25 mars 2018
Ce stage est en cours de confirmation. On attend les arrhes des ceux qui ont manifesté leur intérêt.
ET
"S’essayer à conter à partir de l’ORAL" : 5 et 6 mai 2018
INSCRIPTIONS OUVERTES

Direction : Catherine ZARCATE

Effectif : 10 personnes maximum
Lieu : Paris 11é ou Montreuil (93100)
Durée : 2 jours, de 9h30 à 17h30 environ

Tarifs : individuels 220 € ttc / formation permanente 440 € ttc(14h de formation).
N° organisme formateur : 117 529 826 75

Renseignements, demande de document détaillé, inscription : info@catherine-zarcate.com