Nous rappelons à chacun que ces éditos appartiennent à Catherine Zarcate. Ces textes ne seront réellement publics qu’une fois édités. Nous cherchons un éditeur... En attendant, le partage, même d’extraits, sur réseaux sociaux est interdit. De même, ne pas les transmettre par internet à vos amis. Nous faisons confiance à nos lecteurs pour leur respect de la propriété intellectuelle. Merci de votre collaboration !

Les Anciennes Lettres d'Infos
Septembre 2018 - Juillet / Août 2018 - Juin 2018 - Mai 2018 - Avril 2018 - Mars 2018 - Février 2018 - Janvier 2018 - Décembre 2017 - Novembre 2017 - Octobre 2017 - Septembre 2017 - Juillet/Aout 2017 - Juin 2017 - Mai 2017 - Avril 2017 - Mars 2017 - Février 2017 - Janvier 2017 - Décembre 2016 - Novembre 2016 - Octobre 2016 - Septembre 2016 - Juillet/Août - Juin 2016 - Mai 2016 - Avril 2016 - Mars 2016 - Février 2016 - Janvier 2016 - Décembre 2015 - Novembre 2015 - Octore 2015 - Septembre 2015 - Juillet-Aout 2015 - Juin 2015 - Mai 2015 - Avril 2015 - MARS 2015 - Février 2015 - Janvier 2015 - Décembre 2014 - Novembre 2014 - Octobre 2014 - Septembre 2014 - Juillet / Août 2014 - Juin 2014 - Mai 2014 - Avril 2014 - Mars 2014 - Février 2014 - Janvier 2014 - Décembre 2013 - Novembre 2013 - Octobre 2013 - Septembre 2013 - Juillet-Août 2013 - Juin 2013 - Mai 2013 - Avril 2013 - Mars 2013 - Février 2013 - Janvier 2013 - Décembre 2012 - Novembre 2012 - Octobre 2012 - Septembre 2012 - Juillet 2012 - Juin 2012 -
Edito janvier 2013

" Tout d’abord, je vous souhaite que, durant cette année, la nouveauté de chaque jour vienne toucher votre cœur comme une rosée matinale !

En ces jours d’hiver où l’on se tient parfois longtemps au chaud chez soi, j’aimerais évoquer la manière de travailler du conteur. Un jour, une amie me disait : « je suis allongée sur mon lit, les bras le long du corps, les yeux fermés. Mon fils rentre. Il me demande : « maman, tu dors ? », je lui réponds : "non je travaille". Comment expliquer cela aux gens ? ».

Le conteur, en effet, recherche et cultive un état de rêverie créatrice. J’en ai vu qui s’assoient en boule dans un fauteuil, les yeux perdus dans le lointain ou fixant le tapis. D’autres marchent, repassent, passent l’aspirateur, ou jardinent pour trouver le rythme qui les porte.

Quand le corps est engagé dans un geste régulier et répétitif, la respiration se calme et l’esprit se rend disponible. C’est une très bonne mise en condition. L’image peut alors être « écoutée » et non construite volontairement : si on la fabrique, elle sera notre prison, enfermera nos mots, semblera compliquée et ne passera pas. Si, au contraire, on la laisse émerger, elle nous dépasse et nous surprend, venant des profondeurs. Sa justesse, sa créativité nous émerveille, l’état de vision s’installe et dure : le secret du bon conteur est d’être le tout premier « spectateur » ! " CZ

PROCHAINS STAGES
Niveaux intermédiaire et plus

-  Inscrivez-vous dès à présent aux prochains stages pratiques par Catherine Zarcate :

- " Art du Conteur " les 09 et 10 février 2013, à Paris : niveau intermédiaire ; renseignements et inscriptions : info@catherine-zarcate.com

- " Les rythmes de l’oralité / l’oralité par le rythme " les 06 et 07 avril 2013, à Paris : niveau approfondissement, confirmé, avancé ; renseignements et inscriptions : info@catherine-zarcate.com

- " Contes et Nature : la "nature" humaine " du 08 au 12 juillet 2013, dans les Vosges : niveau au delà de intermédiaire ; renseignements et inscriptions : info@catherine-zarcate.com

- Retrouvez toutes les formations à venir sur la page CALENDRIER DES FORMATIONS

Cliquez sur le titre pour en voir le détail

PROCHAINEMENT
Spectacles

> du 06 au 30 janvier 2013, à Jakarta, Indonésie

- Formations, Spectacles pour enfants et adultes, Ateliers, etc.

Infos : Lycée Français de Jakarta.

> Le 16 février 2013 à 20h et le 17 février 2013 à 18h, à Paris (75013)

- "Sur les Ailes de la Bonté ", Création 2013, par Catherine Zarcate
Spectacle de 9 à 99 ans.
(Conte tibétain traditionnel)

au Centre Mandapa
6 rue Wurtz, 75013 PARIS
Métro Glacière
réservations : 01 45 89 01 60 / centremandapa@yahoo.fr

résa « pro » : Nicolas Montarry / 06 46 64 27 69 / prod@catherine-zarcate.com

J’AIME
Le Centre Mandapa

" Voici 32 ans que je conte au Mandapa et j’y ai véçu des moments mémorables et des heures héroïques. Je me souviens d’une soirée avec 213 personnes, genoux serrés (record absolu d’entassement dans cette salle, que j’ai l’honneur de partager avec le très grand musicien iranien Djamshid Chemirani), dont une vingtaine sur scène et même derrière moi ! C’était dans les années 90, à l’époque bénie où le “démon SSSSécurité” était moins virulent... Remis à neuf dernièrement, ce lieu très agréable, dédié à la culture indienne mais ouvert à bien d’autres traditions, fait un beau festival annuel de contes. Outre la noblesse de sa programmation et la qualité de son accueil, le Mandapa protège cette denrée devenue rare à Paris : on peut y prendre son temps, les Spectacles à la chaîne n’étant pas dans sa philosophie. Un grand coup de chapeau, donc ! "

Le Centre Mandapa
6 rue Wurtz, 75013 PARIS
Métro Glacière
01 45 89 01 60 / centremandapa@yahoo.fr
www.centre-mandapa.fr

JE RECOMMANDE
Nuits à Genève

Après "L’Epopée d’Antar" accueillie par l’association Alterreso en 2012, la suite de cette série de nuits en Suisse se prépare :

en 2013 Catherine Zarcate consacrera une nuit entière à conter « Les 1001 Nuits » : le 14 septembre 2013, à Genève

- je réserve dès à présent !!

Et la suite ? 2014 : "Salomon", 2015 : "Le Singe Pèlerin" et 2016 ... peut-être le Ramayana.

Je recommande de réserver dès que possible !