Nous rappelons à chacun que ces éditos appartiennent à Catherine Zarcate. Ces textes ne seront réellement publics qu’une fois édités. Nous cherchons un éditeur... En attendant, le partage, même d’extraits, sur réseaux sociaux est interdit. De même, ne pas les transmettre par internet à vos amis. Nous faisons confiance à nos lecteurs pour leur respect de la propriété intellectuelle. Merci de votre collaboration !

Les Anciennes Lettres d'Infos
Septembre 2018 - Juillet / Août 2018 - Juin 2018 - Mai 2018 - Avril 2018 - Mars 2018 - Février 2018 - Janvier 2018 - Décembre 2017 - Novembre 2017 - Octobre 2017 - Septembre 2017 - Juillet/Aout 2017 - Juin 2017 - Mai 2017 - Avril 2017 - Mars 2017 - Février 2017 - Janvier 2017 - Décembre 2016 - Novembre 2016 - Octobre 2016 - Septembre 2016 - Juillet/Août - Juin 2016 - Mai 2016 - Avril 2016 - Mars 2016 - Février 2016 - Janvier 2016 - Décembre 2015 - Novembre 2015 - Octore 2015 - Septembre 2015 - Juillet-Aout 2015 - Juin 2015 - Mai 2015 - Avril 2015 - MARS 2015 - Février 2015 - Janvier 2015 - Décembre 2014 - Novembre 2014 - Octobre 2014 - Septembre 2014 - Juillet / Août 2014 - Juin 2014 - Mai 2014 - Avril 2014 - Mars 2014 - Février 2014 - Janvier 2014 - Décembre 2013 - Novembre 2013 - Octobre 2013 - Septembre 2013 - Juillet-Août 2013 - Juin 2013 - Mai 2013 - Avril 2013 - Mars 2013 - Février 2013 - Janvier 2013 - Décembre 2012 - Novembre 2012 - Octobre 2012 - Septembre 2012 - Juillet 2012 - Juin 2012 -
Edito

Le Duende du conteur

« Le Duende, tel qu’on le conçoit classiquement, est un moment « magique » où entre l’artiste, où tout marche, tout coule, où il se dépasse, comme inspiré, faisant merveille ; et son public est transporté. L’instant est unique et non reproductible à l’identique. Le souvenir indélébile. J’ai simplifié, mais la littérature sur le sujet est vaste. Pourtant, dans mon souvenir, il y avait un élément supplémentaire que je ne trouve pas analysé dans les écrits sur ce sujet. J’aimerais en témoigner ici.

J’ai vécu cette magie une unique fois dans ma vie, lors de circonstances spéciales où je contais un conte très court alors que ce n’était pas prévu. Ce qui m’a semblé le plus fort et impossible à créer par moi-même ni par le travail, c’est un souffle de partage qui soudain s’est élargi à l’extrême et est venu tout embraser, tout embrasser. L’union avec les autres - le public – était telle, qu’elle est devenue première, essentielle et a fait, en quelque sorte, disparaitre l’artiste. Je me souviens que mon cœur n’avait cure de briller ou bien faire ; la « représentation » n’existait plus, je n’étais plus une artiste « face » au public.

Une contagion puissante avait saisi les gens. Je veux dire que si j’avais été chanteuse, tout le monde aurait chanté. De même je voyais les gens suivre des lèvres, articuler silencieusement les mots, comme s’ils savaient le conte ; ils semblaient prononcer le conte en chœur avec moi, comme si leur cœur le recevait au delà des mots et que cela leur appartenait. L’espace d’un instant, nous étions tous conteurs.

A la fin, j’ai applaudi autant qu’eux. Nous applaudissions l’instant, cette ouverture plus vaste que nos cœurs, cette disparition, cet embrassement, cette prononciation silencieuse et collective... Plus qu’un partage, c’était une unité - que j’essaie de décrire malgré la faiblesse des mots.

Cette « disparition » qui m’a tant interpelée est restée comme une remise en question dans mon for intérieur. Et si l’artiste ne jouait son véritable rôle qu’au moment où il disparait ainsi et rend son art "contagieux" ? Voici un bon sujet de méditation pour cet été ! »

Catherine Zarcate

Prochainement

Le samedi 24 Août à Louviers (27) de 17h à 18h30
dans les jardins de la Villa Calderon

BAZAR DE NUIT par Catherine Zarcate

« Un Bazar c’est beau, ça brille, c’est chaleureux, plein d’abondance et d’allées mystérieuses. Tout y est possible ! Les objets intriguent, la magie est proche… Les personnages qui y circulent ont tous leur histoire, émouvante ou drôle, étrange ou merveilleuse. Car, en vérité, ce Bazar est le monde et… le cœur humain ! Les contes y seront nos guides, pour une soirée sous les étoiles ! Rêvez éveillés, sortez le cœur plein ! »

Spectacle gratuit dans le cadre d’"Un été à Louviers"
Réservation auprès de la médiathèque Boris Vian 02.32.09.58.80. ou par mail : mediatheque@ville-louviers.fr

Venez nombreux, le jardin est beau et grand ! Cette fois-ci encore, des "contes à emporter" chez vous !


Bientôt à Paris !
- Au Petit Ney le 14 octobre 2017
- Au Mandapa le 3 février 2018

Calendrier des formations

- Atelier des Lents
Niveau Professionnel et avancé
dates 2017 : 24 avril 2017 au 13 mars 2018.
dates 2018 : 2 et 3 avril 2018 à mars 2019

- S’essayer conter à partir de « ÉCRIT »
Niveau Débutant
Dates 2017 : 23 et 24 SEPTEMBRE 2017
Dates 2018 : 24 et 25 mars 2018

-  S’essayer conter à partir de l’« ORAL »
Niveau Débutant
Dates 2017 : 7 et 8 OCTOBRE 2017
Dates 2018 : 5 et 6 mai 2018

- Le Conteur, cet homme orchestre - NOUVEAU !
Niveau Intermédiaire
Dates 2017 : 25 ET 26 NOVEMBRE 2017
Dates 2018 : 2 et 3 juin 2018

INSCRIPTIONS OUVERTES - Plus d’informations ci dessous

FORMATIONS
JPEG - 18.2 ko

Atelier annuel

Printemps 2017/ Printemps 2018
L’Atelier des Lents - Atelier d’Élan

SESSION EN COURS 8 inscrits pour cette année.
INSCRIPTIONS POSSIBLES DES MAINTENANT POUR L’AN PROCHAIN

Dates : ANNÉE 2017/2018  : 24 et 25 avril 2017 ; 26 et 27 juin ; 11 et 12 septembre 2017 ; 13 et 14 novembre 2017 ; 8 et 9 janvier 2018 ; 12 et 13 mars 2018.

L’Atelier des Lents/d’Élan a pour objectif d’accompagner des projets qui sont ancrés à la fois dans la modernité et la beauté du patrimoine (contes merveilleux, mythes, épopées, etc.).
Le travail se fonde sur un équilibre entre pratique et recherches approfondies.
L’ambiance est tranquille, chaleureuse et sans jugement. On prend le temps de comprendre, essayer et rêver.
L’Atelier est annuel et a lieu tous les deux mois, les lundis et mardis.

TARIFS :
- « Individuel » : 1150 € TTC les 6 sessions.
- Prise en charge AFDAS : frais pédagogiques : 2392 € TTC (2000 euros HT) pour les 6 sessions. 108 heures de formation.

Demander les documents : info@catherine-zarcate.com


Stage débutant
« Découverte du Conte : s’essayer à raconter à partir de l’ECRIT »

- PROCHAINES DATES : 23 et 24 SEPTEMBRE 2017
Il reste des places !

Direction : Catherine ZARCATE
Public : niveau débutant.
Avant de vous inscrire, il est nécessaire d’avoir écouté la conteuse sur scène, en CD, ou en ligne aux Éditions Oui’Dire pour vérifier que c’est bien le style qu’on choisit.
Entre émerveillement, poésie, rêverie, émotion et solidité, stabilité, rigueur, c’est tout l’art du conteur, son équilibre et ses bases que les stagiaires appréhenderont dans cette initiation, expérimentant le chemin à parcourir pour rendre vivant un conte lu dans un livre.

Objectifs :
Au plan pratique : être capable de laisser monter les images d’un conte et créer son « film » à partir duquel on trouvera ses mots.
être capable de quitter la lettre exacte, tout en respectant le contenu du récit ; être capable de s’exprimer avec la vivacité de l’oralité.
Au plan théorique : identifier les images et symboles dont sont formés les récits, ainsi que les structures qui les organisent ; recevoir des repères pour être capable de choisir des sources de référence et inspirantes.

Effectif : 11 personnes maximum
Lieu : PARIS 11ème
Durée  : 2 jours, de 9h30 à 17h30 environ
Tarifs : individuels 220 € TTC / formation permanente 400 € HT (16h de formation).
Tarif préférentiel si inscription aux deux stages débutants Écrit et Oral : 400 TTC euros les deux.

Renseignements et inscription : info@catherine-zarcate.com


Stage "Découverte du Conte à partir de l’ORAL "

Prochaines dates : 7 et 8 OCTOBRE 2017
Inscriptions ouvertes

Direction : Catherine ZARCATE

Public  : ouvert à tous. Priorité aux personnes ayant fait le stage « Découverte du Conte à partir de l’écrit ».

Il est nécessaire d’avoir écouté le style de Catherine Zarcate sur scène ou en CD (éditions Oui’Dire) avant de choisir ce stage pour savoir si c’est bien ce style qu’on choisit pour sa formation.

Objectifs : ce stage permettra au stagiaire de découvrir par l’oreille la musique et la puissance de l’oralité. En redisant un conte qui lui est transmis oralement, il découvrira, en les vivant, les facilités et difficultés de l’oralité. Ce travail sera accompagné d’un bagage de compréhension (ossature du récit, éléments symboliques) pour éviter les erreurs grossières du mode « écouter/redire ». Le stagiaire remarquera comment ces outils soulagent la mémoire. Ces deux pôles – oralité et étude – lui donneront les repères pour agrandir son répertoire de manière fiable et oraliser à son tour ses futurs récits issus de l’écrit.

Programme :

Jour 1 :
- Écoute : la formatrice transmet oralement le conte 1
- Étude (structure et sens, éléments culturels) : où être précis et fidèle ? Où se sentir libre ?
- Essais : les stagiaires content à leur tour, les uns pour les autres (en mini groupes) des bouts du conte.
Impressions (plaisirs, difficultés, etc.) de l’oralité.
- Réécoute et nouveaux essais.

Jour 2 : Même travail avec un conte 2.

Effectif : 10 personnes maximum
Lieu : Paris 11é ou Montreuil (93100)
Durée : 2 jours, de 9h30 à 17h30 environ

Tarifs : individuels 220 € ttc / formation permanente 440 € ttc(14h de formation).
N° organisme formateur : 117 529 826 75

Renseignements, demande de document détaillé, inscription : info@catherine-zarcate.com


Stage pratique Niveau "intermédiaire"
"Le Conteur, cet homme orchestre"

Les 25 ET 26 NOVEMBRE 2017
inscriptions ouvertes
Formatrice : Catherine ZARCATE

Formation créée spécialement pour les stagiaires ayant suivi les niveaux débutants au sein de la Compagnie et ayant mis en pratique leurs acquisitions. BRAVO A EUX ! :)
Pré requis
• avoir fait un ou plusieurs stages de niveau « débutant » au sein de la Compagnie Catherine Zarcate/A Claire-Voie.(Sinon : Entretien préalable par téléphone ou skype)
• Avoir déjà conté pour un (petit) public inconnu - donc hors du cadre privé - entre plusieurs fois et souvent.
Objectifs
A l’issue de ce stage, le stagiaire :
Au plan pratique :
• aura acquis des repères essentiels pour raconter, soit mener de front tous ces domaines :
o le fil des mots, du sens, du récit
o le film des images à voir et transmettre
o les symboles à servir
o l’expression corporelle non verbale
o l’adresse réelle au public
• et mesurera, domaine par domaine, ses ressources et zones de difficultés.
Au plan théorique
• saura reconnaitre la qualité de ses sources ;
• saura repérer la structure du conte choisi ou de ceux présentés par les autres stagiaires.
• saura repérer les symboles à l’œuvre dans un récit, et aura pris conscience de leurs implications.
Méthode pédagogique
• Exercices par essais et erreurs : improvisations sur des extraits de contes ou contes entiers,
• jeux sur l’alternance des personnages pour sentir le point central du conteur
• retours sensibles et bienveillants de la formatrice.
• Échauffements corporels
• Jeux vocaux
Préparation
• Choisir un conte traditionnel uniquement, court (10 mn maxi) à travailler durant le stage.
• Si possible l’avoir déjà conté (essayé) devant un petit public inconnu.
Lieu : Paris 11é
Durée : 2 jours, de 9h30 à 17h30 environ
Tarifs :
- 220 € TTC : Individuels. Arrhes à verser pour l’inscription : 110 € remboursables uniquement en cas d’annulation du stage - Formation Permanente : 400€ HT.14 h de formation.
Renseignements et inscriptions :info@catherine-zarcate.com

J’aime
En relation avec l’Edito, pour ceux qui veulent en savoir plus sur le "Duende" : un grand texte, un petit prix. Garcia Lorca - Jeu et Théorie du Duende