Nous rappelons à chacun que ces éditos appartiennent à Catherine Zarcate. Ces textes ne seront réellement publics qu’une fois édités. Nous cherchons un éditeur... En attendant, le partage, même d’extraits, sur réseaux sociaux est interdit. De même, ne pas les transmettre par internet à vos amis. Nous faisons confiance à nos lecteurs pour leur respect de la propriété intellectuelle. Merci de votre collaboration !

Les Anciennes Lettres d'Infos
Septembre 2018 - Juillet / Août 2018 - Juin 2018 - Mai 2018 - Avril 2018 - Mars 2018 - Février 2018 - Janvier 2018 - Décembre 2017 - Novembre 2017 - Octobre 2017 - Septembre 2017 - Juillet/Aout 2017 - Juin 2017 - Mai 2017 - Avril 2017 - Mars 2017 - Février 2017 - Janvier 2017 - Décembre 2016 - Novembre 2016 - Octobre 2016 - Septembre 2016 - Juillet/Août - Juin 2016 - Mai 2016 - Avril 2016 - Mars 2016 - Février 2016 - Janvier 2016 - Décembre 2015 - Novembre 2015 - Octore 2015 - Septembre 2015 - Juillet-Aout 2015 - Juin 2015 - Mai 2015 - Avril 2015 - MARS 2015 - Février 2015 - Janvier 2015 - Décembre 2014 - Novembre 2014 - Octobre 2014 - Septembre 2014 - Juillet / Août 2014 - Juin 2014 - Mai 2014 - Avril 2014 - Mars 2014 - Février 2014 - Janvier 2014 - Décembre 2013 - Novembre 2013 - Octobre 2013 - Septembre 2013 - Juillet-Août 2013 - Juin 2013 - Mai 2013 - Avril 2013 - Mars 2013 - Février 2013 - Janvier 2013 - Décembre 2012 - Novembre 2012 - Octobre 2012 - Septembre 2012 - Juillet 2012 - Juin 2012 -
Edito

Le symbole est antérieur à l’histoire

« Le symbole est antérieur à l’histoire. Il ne se trouve pas dans l’histoire. C’est l’esprit qui parfois l’organise en le liant à d’autres et ainsi nait l’histoire.

Pour étudier les symboles, il ne sert donc pas à grand-chose de lire beaucoup d’histoires où se tient tel symbole précis. Ce n’est pas ainsi qu’on travaille les symboles. Ce ne sont pas les histoires qui disent ce que veulent dire les symboles. C’est le contraire…

Les symboles créent des liens, c’est leur nature. Quand vous lisez des histoires pour documenter un symbole, il ne faut donc pas vous attacher aux péripéties, mais chercher plutôt comment le symbole se relie, résonne, tisse des liens, « appelle » d’autres symboles, dans le contexte de l’histoire, puis d’une histoire à l’autre, et ainsi en cercles de plus en plus larges. C’est plus une méditation qu’une étude avec tableau, hein !

Les symboles s’adressent au ressenti, à la poésie, à l’intuition. La pensée cartésienne reste à la porte de leur domaine. Il faut donc garder un « esprit flottant », disponible, à l’écoute, vif à saisir les liens. On devine alors un réseau aux mailles lâches qui flotte et se déploie, en plus que 3D. Ce maillage est vivant – relié à nous -, et indéterminé - un symbole peut prendre en charge des millions de sens.

Pourtant attention, les symboles ne sont pas flous ! On ne peut pas leur faire dire ce qu’on veut, loin de là ! Ils sont, eux aussi, une structure forte. Leur maillage est invisible, certes, mais très solide et organisé ! Ils sont fondés sur la réalité, la nature, la beauté du monde, la complexité du vivant, et s’élancent vers l’au-delà du mental. C’est pourquoi les aborder avec un esprit poétique est un bon accès. C’est par les symboles qu’on réactualise une histoire : en les faisant vibrer dans nos vies, ET en évitant absolument cette manie malsaine de les utiliser pour « faire passer des messages ».

Une histoire, c’est donc une machine d’une folle complexité qui met tous ces contenus en interaction et en mouvement. En écrivant ceci, j’ai l’impression de toucher à quelque chose d’atomique… Mais disons que cela ressemble plutôt à une ruche : les symboles bourdonnent, s’appellent, communiquent, s’unissent. Et chaque abeille–symbole porte la mémoire de là où elle est allée ! Et danse !

C’est cette danse des symboles, porteuse des informations sur les ailleurs, qui crée la puissance de l’histoire. Et au moment de conter, plus notre axe est ferme, plus ils dansent ! Mais ce n’est pas nous qui les agissons. Les symboles ne se laissent pas saisir ! Il faut accepter d’être comme le petit enfant au jardin qui court après l’oiseau : éternellement poursuivant… et bredouille ! »

Catherine Zarcate

Catherine Zarcate

Prochainement

Le samedi 04 août à Crans (06)
dans le cadre de la Nuit du Conte
Catherine Zarcate contera

"La Huppe du roi Salomon"
version de 55 mn
(Extrait de "Salomon et la Reine de Saba)

FORMATIONS
JPEG - 18.2 ko

Atelier annuel

Printemps 2018/ printemps 2019
L’Atelier des Lents - Atelier d’Élan

Cet atelier est complet . Prochaines dates annoncées en septembre 2018.

Niveau avancé et professionnel
Direction : Catherine ZARCATE

6 sessions. 108h de formation.
Détails sur notre site : www.catherine-zarcate.com

Demandez le programme détaillé et le contenu pédagogique  : info@catherine-zarcate.com

L’Atelier des Lents/d’Élan a pour objectif d’accompagner des projets qui sont ancrés à la fois dans la modernité et la beauté du patrimoine (contes merveilleux, mythes, épopées, etc.).
Le travail se fonde sur un équilibre entre pratique et recherches approfondies.
L’ambiance est tranquille, chaleureuse et sans jugement. On prend le temps de comprendre, essayer et rêver.
L’Atelier est annuel et a lieu tous les deux mois, les lundis et mardis.

TARIFS :
- « Individuel » : 1150 € TTC les 6 sessions.
- Prise en charge AFDAS : frais pédagogiques : 2392 € TTC (2000 euros HT) pour les 6 sessions. 108 heures de formation.

Consultez la page des témoignages ici !


Stage "Le Conteur, cet homme orchestre"

Niveau "INTERMÉDIAIRE"

Les 2 et 3 JUIN 2018 - ce stage est confirmé. il reste 3 places.

Formatrice : Catherine ZARCATE

VOIR TOUTES INFOS SUR SA PAGE : stages et formations puis intermédiaire.

Effectif  : 11 personnes - Lieu : Paris 11é métro Parmentier
Durée et horaires  : 2 jours, de 9h30 à 17h30 environs.
Tarifs  : en individuel : 220 € TTC. Arrhes à verser à l’inscription : 110 € remboursés en cas d’annulation – Formation Permanente : 400 € HT (440 € TTC) - 18 h de formation.

Renseignements  : info@catherine-zarcate.com

Salon Mythique

"LE PONT DES HÉROS - ÉTUDE DE JOSEPH CAMPBELL"
3 ou 4 jours
NOUVEAU, ORIGINAL, POUR PASSIONNES DU CONTE, PARTICIPATIFS

Salon déjà confirmé avec 7 inscrits. il reste 2 places.

Dates : Pont de la Toussaint. du jeudi 1er novembre 2018 à 12h, au dimanche 4 novembre à 13h (horaires modifiables selon calendriers et régions des participants).
En cas de suite : Pont de l’Ascension 2019.

Accès :
- Conteur - Non débutants.
- Personnes sachant travailler et ayant une bonne connaissance de la matière des contes.
- L’orientation créative est essentielle : ce n’est pas un groupe "universitaire".

Horaires : jeudi : de 12h à 17h. Vendredi et samedi : de 9h45 à 17h. dimanche de 9H45 à 13h.
Effectif  : 9 inscrits maximum. On ouvrira une liste d’attente.

Lieu : chez Catherine Zarcate - Paris.
Repas de midi non inclus. En auberge espagnole le jeudi.

Catherine lance sont premier "Salon Mythique" et propose de passer le Pont de la Toussaint dans son salon à étudier ensemble, chacun apportant ses mezzés, sa culture et ses lumières, le livre "Les Héros sont Éternels" (ou Le Héros aux Mille Visages") de Joseph Campbell, qui servit de mode d’emploi à Georges Lucas pour créer Stars Wars.

Entrant dans une vision globale des mythes, tous pays mêlés, pour en tirer les invariants, le livre n’est pas si facile à lire tout seul. Mais à plusieurs - et avec le secours de la bibliothèque de Catherine si besoin - on devrait pouvoir mieux s’y plonger et voir de près comment fonctionnerait un récit moderne qui suivrait les archétypes du patrimoine. L’idée est de chercher comment englober les récits anciens dans des schèmes actualisés pour les publics d’aujourd’hui, mais en suivant les symboliques en jeu avec une grande conscience !
Cette étude pourrait susciter de l’émerveillement, des eurékas - voire générer des chefs d’œuvre !

Modalités d’inscription :
- 1) Contactez Catherine pour proposer votre participation.
- 2) 3 mois et 1 semaine avant la date de début soit le 21 juillet2018, envoyez un chèque de 100 Euros pour votre réservation ferme.
- 3) ce chèque vous est rendu sur place le 1er novembre. ou gardé en cas de désistement sans personne sur la liste d’attente pour vous remplacer.

Ce Salon est réservé aux conteurs. Il est un cercle de partage et de recherches en commun. Le lieu privé de ces rencontres indiquent clairement que ceci n’est pas un stage où Catherine dispenserait un contenu, mais bien une réunion autour du thème, entre amoureux du conte, passionnés et actifs.

Ce Salon est confirmé avec déjà 7 inscrits. Il reste 2 places.
Avant de vous engager, notez que le travail pourrait se poursuivre au pont de l’Ascension.