Nous rappelons à chacun que ces éditos appartiennent à Catherine Zarcate. Ces textes ne seront réellement publics qu’une fois édités. Nous cherchons un éditeur... En attendant, le partage, même d’extraits, sur réseaux sociaux est interdit. De même, ne pas les transmettre par internet à vos amis. Nous faisons confiance à nos lecteurs pour leur respect de la propriété intellectuelle. Merci de votre collaboration !

Les Anciennes Lettres d'Infos
Septembre 2018 - Juillet / Août 2018 - Juin 2018 - Mai 2018 - Avril 2018 - Mars 2018 - Février 2018 - Janvier 2018 - Décembre 2017 - Novembre 2017 - Octobre 2017 - Septembre 2017 - Juillet/Aout 2017 - Juin 2017 - Mai 2017 - Avril 2017 - Mars 2017 - Février 2017 - Janvier 2017 - Décembre 2016 - Novembre 2016 - Octobre 2016 - Septembre 2016 - Juillet/Août - Juin 2016 - Mai 2016 - Avril 2016 - Mars 2016 - Février 2016 - Janvier 2016 - Décembre 2015 - Novembre 2015 - Octore 2015 - Septembre 2015 - Juillet-Aout 2015 - Juin 2015 - Mai 2015 - Avril 2015 - MARS 2015 - Février 2015 - Janvier 2015 - Décembre 2014 - Novembre 2014 - Octobre 2014 - Septembre 2014 - Juillet / Août 2014 - Juin 2014 - Mai 2014 - Avril 2014 - Mars 2014 - Février 2014 - Janvier 2014 - Décembre 2013 - Novembre 2013 - Octobre 2013 - Septembre 2013 - Juillet-Août 2013 - Juin 2013 - Mai 2013 - Avril 2013 - Mars 2013 - Février 2013 - Janvier 2013 - Décembre 2012 - Novembre 2012 - Octobre 2012 - Septembre 2012 - Juillet 2012 - Juin 2012 -
EDITO

Danse avec l’Histoire

« Lorsque je dis un conte d’une culture dont je suis amoureuse, tant de choses subtiles m’échappent malgré le travail, que mon interprétation sera dite libre.

De nos jours, cette liberté fonde nos paroles artistiques. Elle nous sert à créer des ponts entre les cultures, transformer les archaïsmes de traditions désuètes - sans perdre leur symbolique - et aligner nos paroles à notre philosophie.

Notre monde a un besoin urgent de cette interface que le conteur est capable de créer entre les matières anciennes et les publics. Sa créativité et ce travail de mises à jour sont essentiels.

Pourtant, il ne faut pas oublier que des personnes du public sont enracinées sur ces matières. Le conteur doit mesurer son ignorance et la perte qu’il fait subir au récit. C’est mesurer la distance…

Si on croit que, le conte étant universel, ce problème n’existe pas, on se relie alors aux seuls personnages. Mais on risque de perdre des finesses, des sentiments inconnus, des relations inattendues entre les êtres, des gestes inexplicables, qui viennent directement de la culture, bref, tout ce qui nous étonne et nous enchante quand on voyage !...

Nous avons, en occident, un lourd passé de colonisation auquel on ne peut échapper, associé à une habitude de consommation. On prend beaucoup ; hélas, on accueille peu... Le conteur, conscient de ces violences qu’il ressent en tant qu’artiste, saura éviter le sans-gêne et mettra sa créativité à contribution pour trouver son expression malgré ces contraintes.

Ces questions ne dérangent pas la joie de conter ni le désir de partage. Elles les valorisent, en réalité. Développer un œil critique sur notre Histoire, la connaître sans aveuglement, sans se laisser piéger dans les discours dominants, provoque notre force poétique. Celui qui conte en mesurant avec justesse ombres et joie se balance au dessus des gouffres, bras et cœur ouverts, dans l’axe du funambule. N’oblitérant rien, il danse avec l’Histoire. »

Catherine Zarcate

FORMATIONS

Atelier annuel

COMPLET

Printemps 2016/Printemps 2017
L’Atelier des Lents - Atelier d’Élan

Nouvelle date de début de session : 2 mai 2016

Catherine Zarcate poursuit joyeusement cet Atelier Annuel, se proposant d’accompagner des projets, des rêves de dire, émanant de personnes aimant le patrimoine immatériel de l’humanité : contes, mythes, épopées.
Cliquez ici pour télécharger les documents mis à jour sur notre site.

Présentation de projets pour 2017/18, demande de renseignements :
info@catherine-zarcate.com


LES 4 ET 5 JUIN 2016 à Paris 11eme

- Stage pratique, niveau « débutant » : « Découverte du Conte »
Formatrice : Catherine Zarcate

- Stage « Découverte du conte : s’essayer à raconter à partir de l’écrit »

L’objectif de ce stage est de transmettre au stagiaire une méthode de travail pour tirer les contes de l’écrit et commencer à les mener vers une parole vivante.

STAGE Confirmé. Il reste 2 places.

Tous Renseignements et inscriptions : info@catherine-zarcate.com


Contes et Nature : La Nature « humaine »
DU 11 au 15 JUILLET 2016 / dans les Vosges.

PUBLIC : Ce stage s’adresse aux personnes ayant une pratique installée et une connaissance des contes (structures et symboles).
NIVEAUX : approfondissement, confirmé, professionnel.

Thème : Contes et nature : La Nature « humaine »
"Tels BACHELARD se promenant dans la littérature, nous interrogerons quant à nous directement la nature pour forger nos références, appuyées sur notre sensibilité. Nous rencontrerons successivement les quatre éléments de manière simple et poétique. L’important est de s’écouter et se sentir libre. C’est un travail individuel que chacun fait à son niveau...."

Sécurité : Forêt, cascade, rochers, les Vosges sont un milieu humide.
Les temps en nature ne sont ni des randonnées ni des ballades ni des marches. L’ouverture sensible est privilégiée. Le rythme est poétique. Le moment n’est pas à la grimpe. Il vous sera également demandé de signer une décharge de responsabilité pour ces sessions en nature. Un guide agréé accompagnera deux sessions.

Tarif hébergement :
- environs 250 € en pension complète pour les 5 nuitées. Pas de chambre individuelle. Chambres confortables à 2, 3 ou 4, personnes.
- + 30 € pour l’accompagnement du guide agréé.

Tarif enseignement : (35 heures de formation).
- Individuels : 450 € TTC
- Pris en charge formation permanente : 1200 € TTC (soit 1000 € HT)

Informations utiles :
- le gîte offre l’hébergement formatrice + location salle.
- Pas d’externat possible.
- Le camping sous tente est tout à fait déconseillé.
- Les sorties en nature se faisant en fonction de la météo, il est demandé aux stagiaires d’être présents au repas de midi.

Cliquez ici pour lire les informations détaillées et télécharger les documents.
Inscriptions et renseignements : info@catherine-zarcate.com

J’AIME
JPEG - 21.6 ko

Grâce au CMLO, amical partenaire, nous avons pu faire une captation du Spectacle "Salomon et la Reine de Saba" avec deux caméraman professionnels à Alès, lors des Spectacles au Cratère.
Un extrait vidéo de 9 minutes sera bientôt en ligne ! On vous fera un lien !

Un grand merci à l’’équipe des "Films Invisibles", qui portent bien leur nom, tant leur discrétion est grande et agréable.


Céline Murcier - qui intervient dans l’Atelier des Lents pour nous apprendre à mieux chercher sur internet - m’a offert un ravissement !

La fabuleuse traduction des Mille et Une Nuits par Burton, en 10 volumes et autant de volumes de notes - introuvable absolu - a été numérisée et mise en ligne !!! C’est l’édition originale, intégrale, et non expurgée, dite "de Calcutta" que l’aventurier génial avait édité à 1001 exemplaires et offert à 1001amis ! Absolument ahurissant.

Célébrissime, chantée et citée abondamment par Jorg Luis Borges, elle restait inaccessible. Bien qu’écrite dans l’anglais de Shakespeare, y jeter ne serait-ce qu’un œil et lire ne serait-ce qu’un conte sera un plaisir rare, à savourer à orientale, avec un gâteau au miel dans la main et la conscience d’avoir accès à un trésor que d’autres ont cherché toute leur vie !

Cliquez ici pour la découvrir...

JE RECOMMANDE
Le Festival des Arts du Récit, du 9 au 21 mai 2016. Beaucoup de monde, cette année...