Nous rappelons à chacun que ces éditos appartiennent à Catherine Zarcate. Ces textes ne seront réellement publics qu’une fois édités. Nous cherchons un éditeur... En attendant, le partage, même d’extraits, sur réseaux sociaux est interdit. De même, ne pas les transmettre par internet à vos amis. Nous faisons confiance à nos lecteurs pour leur respect de la propriété intellectuelle. Merci de votre collaboration !

Les Anciennes Lettres d'Infos
Septembre 2018 - Juillet / Août 2018 - Juin 2018 - Mai 2018 - Avril 2018 - Mars 2018 - Février 2018 - Janvier 2018 - Décembre 2017 - Novembre 2017 - Octobre 2017 - Septembre 2017 - Juillet/Aout 2017 - Juin 2017 - Mai 2017 - Avril 2017 - Mars 2017 - Février 2017 - Janvier 2017 - Décembre 2016 - Novembre 2016 - Octobre 2016 - Septembre 2016 - Juillet/Août - Juin 2016 - Mai 2016 - Avril 2016 - Mars 2016 - Février 2016 - Janvier 2016 - Décembre 2015 - Novembre 2015 - Octore 2015 - Septembre 2015 - Juillet-Aout 2015 - Juin 2015 - Mai 2015 - Avril 2015 - MARS 2015 - Février 2015 - Janvier 2015 - Décembre 2014 - Novembre 2014 - Octobre 2014 - Septembre 2014 - Juillet / Août 2014 - Juin 2014 - Mai 2014 - Avril 2014 - Mars 2014 - Février 2014 - Janvier 2014 - Décembre 2013 - Novembre 2013 - Octobre 2013 - Septembre 2013 - Juillet-Août 2013 - Juin 2013 - Mai 2013 - Avril 2013 - Mars 2013 - Février 2013 - Janvier 2013 - Décembre 2012 - Novembre 2012 - Octobre 2012 - Septembre 2012 - Juillet 2012 - Juin 2012 -
Edito

Le public rieur ou la Montgolfière

« Il arrive certains soirs, on ne sait trop pourquoi, que le public ait le rire facile. S’il est gai mais sait recevoir les moments touchants, c’est un public merveilleux. Mais s’il est « excité » - par la fatigue de la semaine, un autre spectacle avant, ou autre, l’énergie devient très volatile. Le rire est une matière ultra sensible et réactive qui crée une onde longue à calmer. En de tels soirs, on conte "sur des œufs".

Bien entendu, on évitera la démagogie qui consiste à en rajouter pour faire rire au maximum durant un spectacle dont ce n’était pas l’intention première…

L’important reste de faire sonner dignement les passages émouvants ou profonds. Le mieux est de bien moduler l’intensité de ce qu’on envoie : conter en demi teinte, minimiser les effets, car l’enchaînement serait trop périlleux vers l’émotion qui suit.

Et anticiper les temps de retour au calme et à la réceptivité. Car une salle explosive rit de tout, et pas seulement aux endroits habituels. Ces vagues de rires ne sont pas dans le rythme du spectacle. Il faut donc ralentir : une phrase de plus fera un bon sas. On peut aussi calmer les gens par le volume, le velouté de la voix, la tranquillité intérieure, un certain silence… Nous avons beaucoup d’outils. Oublions l’air pincé, le visage choqué, la sévérité dans l’œil ! ;)

Au plan énergétique cela revient à conter en relation directe avec l’ambiance émanant du public. C’est presque un toucher ! On tâte, on embrasse la « bulle » du public - on la contient parfois. Certains disent que le public est la mer. Dans ces soirées « volatiles » je le ressens plutôt comme une vaste toile gonflée d’air, souple et mouvante...

Une montgolfière ! Oui, le public est une montgolfière : cette vaste bulle légère qui voyage ! Le Conte en est le panier léger et le conteur celui qui entretient le feu ! Ses combustibles ? : la joie, l’amour, le don, l’écoute et le partage de tous. Alors, même si un rire intempestif, tel un bref coup de vent, fait frémir l’engin entier, le conteur rétablit vite l’équilibre : prudent, il a su garder du lest ! »

Catherine Zarcate

Prochainement

Le vendredi 25 novembre 2016 à Figeac (46) à 21h
Catherine Zarcate raconte

- "Contes d’Amour de l’Égypte Antique"

Dans le cadre de la Veillée d’Automne et des 30 ans du Musée Champollion ,

Précédé d’une conférence de M.Vernus, grand spécialiste, directeur d’étude à l’Ecole Pratique des Hautes Études.

Et suivi d’une signature de livres, en particulier "Contes des Sages de l’Égypte Antique" au Seuil. VOIR RUBRIQUE PUBLICATIONS

Salle Balène – 46100 Figeac

Formations

Atelier annuel
Printemps 2017/ Printemps 2018

L’Atelier des Lents - Atelier d’Élan
INSCRIPTIONS OUVERTES

Dates : ANNÉE 2017/2018 : 24 et 25 avril 2017 ; 26 et 27 juin ; 11 et 12 septembre 2017 ; 13 et 14 novembre 2017 ; 8 et 9 janvier 2018 : 12 et 13 mars 2018 (En rouge : dates modifiées pour éviter juillet).

Rejoignez l’Atelier annuel que poursuit Catherine Zarcate, les lundis et mardis tous les deux mois environs et qui propose d’accompagner vos projets, vos rêves de dire. Les projets qui ont leur place dans cet atelier concernent des sujets issus du répertoire, ce qu’on appelle "la matière des contes", bref du patrimoine immatériel de l’humanité : contes merveilleux et autres, mythes, épopées.
Le travail est fait de recherches approfondies autant que de pratique, l’ambiance est tranquille. L’ensemble des travaux est enrichissant et passionnant. L’atelier des Lents, une certaine manière de travailler qui change tout.

Présentation de projets, demande de renseignements : info@catherine-zarcate.com


Stage débutant : « Découverte du Conte : s’essayer à raconter à partir de l’écrit »

-  PROCHAINES DATES : 4 et 5 mars 2017
Inscriptions ouvertes
Direction : Catherine ZARCATE

Public  : niveau débutant.
Avant de vous inscrire, il est nécessaire d’avoir écouté la conteuse sur scène, en CD, ou en ligne aux Éditions Oui’Dire pour vérifier que c’est bien le style qu’on choisit.

- Entre émerveillement, poésie, rêverie, émotion et solidité, stabilité, rigueur, c’est tout l’art du conteur, son équilibre et ses bases que les stagiaires appréhenderont dans cette initiation, expérimentant le chemin à parcourir pour rendre vivant un conte lu dans un livre.

Objectifs  : Comment lire un conte pour laisser monter les images d’emblée et créer son « film » à partir duquel on trouvera aisément comment dire le conte. Retour ligne manuel
Quitter l’écrit, tout en respectant fidèlement son contenu ; trouver la vivacité de l’oralité, ne pas fixer ni figer la parole ; découvrir « la matière des contes » (les images et symboles dont ils sont faits, tout autant que les structures qui les organisent) ; recevoir les repères pour choisir ses propres contes à l’avenir.

Effectif  : 11 personnes maximum
Lieu  : PARIS 11 - métro Parmentier
Durée  : 2 jours, de 9h30 à 17h30 environ

Tarifs  : individuels 220 € / formation permanente 400 € HT (16h de formation).
Renseignements et inscription : info@catherine-zarcate.com
ET SUR CE SITE : page formations/ débutants


Stage "Découverte du Conte à partir de l’oralité"

Prochaines dates : 1er et 2 avril 2017
inscriptions ouvertes
Direction : Catherine ZARCATE

Public  : ouvert à tous. Priorité aux personnes ayant fait le stage « Découverte du Conte à partir de l’écrit ».

Il est nécessaire d’avoir écouté le style de Catherine Zarcate sur scène ou en CD (éditions Oui’Dire) avant de choisir ce stage pour savoir si c’est bien ce style qu’on choisit pour sa formation.

Objectifs  : ce stage permettra au stagiaire de découvrir par l’oreille la musique et la puissance de l’oralité. En redisant un conte qui lui est transmis oralement, il découvrira, en les vivant, les facilités et difficultés de l’oralité. Ce travail sera accompagné d’un bagage de compréhension (ossature du récit, éléments symboliques) pour éviter les erreurs grossières du mode « écouter/redire ». Le stagiaire remarquera comment ces outils soulagent la mémoire. Ces deux pôles – oralité et étude – lui donneront les repères pour agrandir son répertoire de manière fiable et oraliser à son tour ses futurs récits issus de l’écrit.

Effectif  : 12 personnes maximum
Lieu  : Paris 11é ou Montreuil (93100)
Durée  : 2 jours, de 9h30 à 17h30 environ

Tarifs  : individuels 220 € ttc / formation permanente 440 € ttc(14h de formation).
N° organisme formateur : 117 529 826 75

Renseignements et inscription : info@catherine-zarcate.com
Et SUR CE SITE : page formations/débutants

J’aime

Vient de paraître : La Revue des Livres pour Enfants, hors série : Secrets de Conteurs.

Entretiens oraux retranscrits avec : Muriel Bloch, Rachid Bouali, Evelyne Cévin, Jihad Darwiche, Pascal Fauliot, Catherine Gaillard, Praline Gay-Para, Henri Gougaud, Michel Hindenoch, Yannick Jaulin, Pépito Matéo, Michèle Nguyen, Abbi Patrix, Gérard Potier, Taxi-Conteur, Catherine Zarcate

Chaque conteur a offert un "conte secret" ! A vous de les découvrir !
S’achète en librairie.

Je recommande

Festival Contes Divers du 20 au 28 novembre dans les Côtes d’Armor.

Ne ratez pas Bob Bourdon !


Festival Adao Grandes Marées !Retour ligne automatique
Ne ratez pas MIchèle N’Guyen !Retour ligne automatique
Pour en savoir plus....