Nous rappelons à chacun que ces éditos appartiennent à Catherine Zarcate. Ces textes ne seront réellement publics qu’une fois édités. Nous cherchons un éditeur... En attendant, le partage, même d’extraits, sur réseaux sociaux est interdit. De même, ne pas les transmettre par internet à vos amis. Nous faisons confiance à nos lecteurs pour leur respect de la propriété intellectuelle. Merci de votre collaboration !

Les Anciennes Lettres d'Infos
Septembre 2018 - Juillet / Août 2018 - Juin 2018 - Mai 2018 - Avril 2018 - Mars 2018 - Février 2018 - Janvier 2018 - Décembre 2017 - Novembre 2017 - Octobre 2017 - Septembre 2017 - Juillet/Aout 2017 - Juin 2017 - Mai 2017 - Avril 2017 - Mars 2017 - Février 2017 - Janvier 2017 - Décembre 2016 - Novembre 2016 - Octobre 2016 - Septembre 2016 - Juillet/Août - Juin 2016 - Mai 2016 - Avril 2016 - Mars 2016 - Février 2016 - Janvier 2016 - Décembre 2015 - Novembre 2015 - Octore 2015 - Septembre 2015 - Juillet-Aout 2015 - Juin 2015 - Mai 2015 - Avril 2015 - MARS 2015 - Février 2015 - Janvier 2015 - Décembre 2014 - Novembre 2014 - Octobre 2014 - Septembre 2014 - Juillet / Août 2014 - Juin 2014 - Mai 2014 - Avril 2014 - Mars 2014 - Février 2014 - Janvier 2014 - Décembre 2013 - Novembre 2013 - Octobre 2013 - Septembre 2013 - Juillet-Août 2013 - Juin 2013 - Mai 2013 - Avril 2013 - Mars 2013 - Février 2013 - Janvier 2013 - Décembre 2012 - Novembre 2012 - Octobre 2012 - Septembre 2012 - Juillet 2012 - Juin 2012 -
Edito

Méditation Égyptienne ou la Parole Vivante

« Notre art profite de la puissance créatrice de la parole elle-même. Celle-ci est si active, qu’à évoquer un personnage on peut se trouver gonflé ou vidé. Dans l’instant, ces états se transmettent au public. « La parole est vivante », dit la tradition d’Égypte antique…

Nous devons donc faire attention à ce que notre parole rend vivant. C’est pourquoi le sas de la loge où l’on se retire dans le calme avant un spectacle est si important : c’est là que nous mettons fin aux bruits du monde et lançons la barque de l’intention.

Cette barque dirige notre spectacle tout au long de la traversée. Parfois, il y a des moments difficiles : fatigue soudaine, perte d’énergie. Tel le dieu Ré sur sa barque nocturne, nous naviguons alors sans eau... Heureusement, la Vie est embarquée à bord ! A la seconde, elle saisit le problème et parvient à nous secourir : investissant un personnage bénéfique, elle nous insuffle sa vitalité à travers lui. On retrouve alors notre élan, et la soirée suit son cours.

Nos choix de répertoire tracent notre route. Cheminant pour offrir au monde un sujet fort, nos potentiels se révèlent et nous cheminons donc en même temps pour nous-mêmes - et vice-versa. Ce double mouvement est relié à Maât : ce qui est juste pour soi est juste au delà de soi.

De personnages en territoires, nous réunissons les morceaux épars de nous-mêmes. Nous nous collectons, tels de nouveaux Osiris. Et notre parole unifiée est bienfaisante et vivifiante pour les autres.

Enfin, lorsque nous tombons sur une histoire faite pour nous, qui nous met au centre de nous-mêmes et que nous servirons avec passion, c’est comme si la Vie nous avait appelés par notre lumière, telle Isis appelant Horus caché dans les papyrus... »

Catherine Zarcate

Prochainement

JEUDI 27 OCTOBRE 2016, à 20h
Théâtre du Pommier - Neuchâtel - Suisse

Dans le cadre du festival "Des Bouches et Vos Oreilles..."
Promotion de l’art du conte.

Catherine Zarcate raconte

- "Explorateurs de Mondes"
« Battre la campagne, fendre les flots, s’élancer vers le ciel, tel est le rythme impétueux des explorateurs de mondes. Du cœur de l’Amazonie, un vaisseau de terre s’élance vers la lune ; un indien Zuni s’envole vers le monde des Aigles ; un sage chinois passe dans le monde serpentin de la forêt profonde ; un médecin persan pénètre au cœur même du rocher. Que leurs motifs soient l’amour, la compassion, la curiosité ; qu’ils ramènent des trésors ou que l’entreprise tourne court, tous ont ouvert les portes de l’inconnu. A travers leurs aventures vertigineuses la conteuse fait résonner notre monde au-delà des temps et nous invite à devenir, à notre tour, Explorateurs de Mondes ! »
Public : adultes et enfants dès 9 ans
Durée : 1h30
Théâtre du Pommier , Rue du Pommier 9, 2000 Neuchâtel – Suisse

Formations

Atelier annuel
Printemps 2017/ Printemps 2018

L’Atelier des Lents - Atelier d’Élan
INSCRIPTIONS OUVERTES

Dates : ANNÉE 2017/2018 : 24 et 25 avril 2017 ; 26 et 27 juin ; 11 et 12 septembre 2017 ; 13 et 14 novembre 2017 ; 8 et 9 janvier 2018 : 12 et 13 mars 2018 (En rouge : dates modifiées pour éviter juillet).

Rejoignez l’Atelier annuel que poursuit Catherine Zarcate, les lundis et mardis tous les deux mois environs et qui propose d’accompagner vos projets, vos rêves de dire. Les projets qui ont leur place dans cet atelier concernent des sujets issus du répertoire, ce qu’on appelle "la matière des contes", bref du patrimoine immatériel de l’humanité : contes merveilleux et autres, mythes, épopées.
Le travail est fait de recherches approfondies autant que de pratique, l’ambiance est tranquille. L’ensemble des travaux est enrichissant et passionnant. L’atelier des Lents, une certaine manière de travailler qui change tout.

Présentation de projets, demande de renseignements :
info@catherine-zarcate.com


Stage débutant : « Découverte du Conte : s’essayer à raconter à partir de l’écrit »

- PROCHAINES DATES : 4 et 5 mars 2017
Inscriptions ouvertes

Direction : Catherine ZARCATE

Public  : niveau débutant.

Avant de vous inscrire, il est nécessaire d’avoir écouté la conteuse sur scène, en CD, ou en ligne aux Éditions Oui’Dire pour vérifier que c’est bien le style qu’on choisit.

- Entre émerveillement, poésie, rêverie, émotion et solidité, stabilité, rigueur, c’est tout l’art du conteur, son équilibre et ses bases que les stagiaires appréhenderont dans cette initiation, expérimentant le chemin à parcourir pour rendre vivant un conte lu dans un livre.

Objectifs  : Comment lire un conte pour laisser monter les images d’emblée et créer son « film » à partir duquel on trouvera aisément comment dire le conte. Retour ligne manuel
Quitter l’écrit, tout en respectant fidèlement son contenu ; trouver la vivacité de l’oralité, ne pas fixer ni figer la parole ; découvrir « la matière des contes » (les images et symboles dont ils sont faits, tout autant que les structures qui les organisent) ; recevoir les repères pour choisir ses propres contes à l’avenir.

Effectif  : 11 personnes maximum
Lieu : PARIS 11 - métro Parmentier
Durée : 2 jours, de 9h30 à 17h30 environ

Tarifs  : individuels 220 € / formation permanente 400 € HT (16h de formation).
Renseignements et inscription : info@catherine-zarcate.com
ET SUR CE SITE : page formations/ débutants


Stage "Découverte du Conte à partir de l’oralité"

Prochaines dates : 1er et 2 avril 2017

Direction : Catherine ZARCATE

Public : ouvert à tous. Priorité aux personnes ayant fait le stage « Découverte du Conte à partir de l’écrit ».

Il est nécessaire d’avoir écouté le style de Catherine Zarcate sur scène ou en CD (éditions Oui’Dire) avant de choisir ce stage pour savoir si c’est bien ce style qu’on choisit pour sa formation.

Objectifs  : ce stage permettra au stagiaire de découvrir par l’oreille la musique et la puissance de l’oralité. En redisant un conte qui lui est transmis oralement, il découvrira, en les vivant, les facilités et difficultés de l’oralité. Ce travail sera accompagné d’un bagage de compréhension (ossature du récit, éléments symboliques) pour éviter les erreurs grossières du mode « écouter/redire ». Le stagiaire remarquera comment ces outils soulagent la mémoire. Ces deux pôles – oralité et étude – lui donneront les repères pour agrandir son répertoire de manière fiable et oraliser à son tour ses futurs récits issus de l’écrit.

Effectif  : 12 personnes maximum
Lieu  : Paris 11é ou Montreuil (93100)
Durée  : 2 jours, de 9h30 à 17h30 environ

Tarifs  : individuels 220 € ttc / formation permanente 440 € ttc(14h de formation).
N° organisme formateur : 117 529 826 75

Renseignements et inscription : info@catherine-zarcate.com
Et SUR CE SITE : page formations/débutants

J’aime

Je suis très heureuse de vous présenter la vidéo du spectacle "Salomon et la Reine de Saba", enregistré le 6 avril 2016 au Théâtre du Cratère (Alès) et filmé par Les Films Invisibles avec deux caméras.
cliquez ici pour lancer la vidéo.(Si le lien ne s’ouvre pas : https://vimeo.com/173585816)

Mes plus vifs remerciements au CMLO (Centre Méditerranéen de Littérature Orale) et à l’équipe des Films Invisibles pour avoir permis cet enregistrement avec cette qualité ..

Durée 10 mn.


Et puisqu’on est dans les vidéos, restons-y, en compagnie de Muriel Bloch et son nouveau livre - conte - BD !
Le Rêveur, Muriel Bloch et Christophe Merlin, Editions Thierry Magnier, en librairie le 19 octobre 2016

Vidéo de présentation. Durée 2mn.

Cliquez ici pour lancer la vidéo.
(si le lien ne fonctionne pas : https://vimeo.com/175716605)

Je recommande

Ne ratez pas le festival Rumeurs Urbaines ! Il est vraiment très... chouette !
17e ÉDITION
Du 1er au 22 octobre 2016

Imaginé par la compagnie Le Temps de Vivre depuis 2000, Rumeurs urbaines est une fabrique du conte et des arts la parole avec ses sorties de chantier (avant-premières et créations inédites) et ses rendez-vous spectaculaires.
Avec plus d’une vingtaine de conteurs, Rumeurs Urbaines propose un formidable aperçu de la scène française.


Retrouvez le Festival du Légendaire !

Un festival de contes et légendes dans 15 communes d’Eure-et-Loir. 45 représentations dont 22 tout public et 23 pour les scolaires et les détenus. 25 artistes dont 17 conteurs et 8 musiciens.

"Pour que l’eau vive des paroles légendaires puisée dans la nuit des temps, sur tous les continents, irrigue le cœur de chacun et fasse dialoguer les civilisations. Pour que fleurissent la sagesse, le rêve et le rire. Pour conter et raconter sans cesse la geste des héros et aussi des héroïnes qui nous inspirent afin de ne pas oublier ce qui « conte » vraiment."