Actualités - MONDORAL : Portail du Conte et des Arts de la Parole.

ECHOS,CURIOSITES, LIEUX RARES, LA VIE DE CONTEUSE QUOI !

Actualités

« ...L’imagination est le premier outil de la connaissance, n’importe quel mathématicien vous le dira. » Luda



« Que » fait une conteuse quand elle ne fait pas de "Spectacle" ?

Elle arpente ses mines à histoires, plus ou moins secrètes, plus ou moins livresques, mais bien réelles : La Matheysine, le Massif de Belledonne, le Sénégal, le Vercors, les bords du Rhône, le Trièves, le Bugey, le Moyen Age, la Bretagne, le Japon...

Elle répète, elle rêve, elle essaye de communiquer sur son travail, elle enregistre, elle imagine seule, à deux, à trois, à douze ou à vingt-quatre (c’est pas une blague) de nouvelles aventures, elle lit (et pas que des contes)...

Elle écoute des conteuses et des conteurs, en chaire et en os de préférence, des petits, des grands, des connus, des inconnus...

Elle écoute des chansons, en apprend, elle marche, jardine et essaye de dormir...

Le tout dans le plus grand désordre et dans un sorte de fièvre jubilatoire... Le conte c’est aussi la rencontre, les rencontres, des portes qui s’ouvrent, grand comme le monde !

LA NEF DES FEES, création 2019



Dans le temps des contes, un léger brouillard breton : Elisabeth Calandry prend le temps de nous guider. Sa voix encourage les personnages, ses gestes adoucissent l’évocation des horribles comportements des rois de Bretagne et d’ailleurs…
Quelle chance de randonner à ses côtés dans le vieux moyen-âge, quelle chance de revenir dans notre temps grâce à ses regards et talents de conteuse. La nef des fées fait du bien, de 1200 à 2019, d’une écriture de dame poétesse à une parole de dame conteuse… Annie Gallay

Même si le décor est « on ne peut plus sobre », j’ai eu l’impression d’être complètement dans l’histoire ! Et puis l’alternance instrument / conte, c’est génial ! Jacques

Tu as ce don de choisir ce qui est juste : le cadre, le décor, le vêtement et le texte et le don de vivre intensément ce que tu racontes, on se sent dans l’histoire, on part avec toi ! C’est un moment à soi où rien d’autre n’existe, où l’histoire devient réalité… Marie Paule

Merci pour la féerie ! Gisèle

Très bon souvenir général de ce spectacle intergénérationnel : accompagnement musical, mise en scène et costume sont un plus… Mariola

DANS LE NOIR


Pourquoi raconter dans le noir et à plusieurs voix ? Pour que ce soit l’auditeur qui se fasse ses images. Pour suspendre un instant la séduction spectaculaire ordinaire...
Avec Frida Morrone et Paul Pons, nous avions choisi de tourner autour de récits sur la femme ou l’homme serpent. Un conte japonais, un amérindien et un européen tressés à trois voix ont finit par ne faire plus qu’un.
La "tranquillité" induite par l’obscurité a amplifié l’écoute, et chacun est reparti avec ses propres images mentales et sonores. Enfin, c’est ce qui nous a semblé !
Merci à l’Equipe du Polaris ! C’était dans le cadre du Lâcher d’Oreilles 2019.
Si vous souhaitez refaire ça chez vous, nous sommes partants, à une ou plusieurs voix.

ETE 2019, de l’Abbaye d’Aulps (74) à La Tourmotte (73)

JPEG - 360 ko
crédit photo Yvan Tisseyre OT Vallée d’Aulps
JPEG - 94.9 ko
Crédit photo : Les Hauts de la Tourmotte

UN ATELIER ADULTE EN MATHEYSINE EN 2019-2020

PDF - 40.7 ko
Atelier conte 2019 2020
  • Treize inscrit-es pour cet atelier mensuel du premier lundi du mois ! Et toutes et tous plein-es d’enthousiasme. C’est si bon d’avoir l’impression de répondre à un besoin...

BESTIAIRE ALPIN AU LYCEE AGRICOLE


Ce printemps 2019, je viens de passer 13h heures autour du conte avec des jeunes de 1ère STAV (production agricole), pleins d’attention, de finesse, d’étonnements, de questions, d’enthousiasmes.
Il y avait deux objectifs principaux à cette aventure : sur 4 séances leur faire découvrir le répertoire alpin, notamment la collecte de Charles Joisten et les inviter à raconter eux-mêmes...cette collecte ou autre chose.
Je raconte : les yeux brillent, l’ambiance n’est pas seulement "participative", nous sommes "à l’unisson".
J’ai apporté les livres, ils-elles s’y plongent à partir de l’index des communes : "Quand même, madame, y a trente pages sur mon village ! ", "mais c’est l’alpage de mon père et de mon grand père où ça se passe cette histoire là", "le pont et la maison, j’y passe tous les jours !", "c’est dans le champ où je vais chercher les vaches le soir, qu’ils disent qu’il y a des revenants...", " celui qui a raconté c’est Jean Baptiste F, peut-être un de mes ancêtres", "j’ai trouvé ma grand mère ! ou mon arrière grand mère, elles s’appelaient toutes les deux Françoise..."
Et à la pause on parle de Myazaki, de dragons, de l’élevage qu’on va reprendre après le lycée, ou pas...
Quand aux deux contes et à la légende que j’ai racontés en introduction, je suis certaine que tous sont capables de les raconter parce qu’on l’a fait ensemble, qu’ils ont posé des questions pertinentes autant sur le fond que sur la forme. Au passage, j’ai appris qu’on ne traie pas, "on appuie sur les trayons".
J’ai l’impression d’être exactement là où j’ai envie d’être.

Word - 263.9 ko
Bestiaire Alpin, bilan

LES STEREOTYPES DANS LES CONTES, ATELIER


C’était samedi 15 décembre 2019, à la MJC de Villeurbanne, dans le cadre de l’Université d’Automne du Mouvement HF, pour l’égalité femmes-hommes dans les arts et la culture.
En duo avec Françoise Barret, conteuse, un atelier pour dépoussiérer ce que nous croyons savoir sur la place des femmes dans les contes.
Un atelier pour donner envie de s’emparer de ces récits si bien construits par la transmission orale qu’ils peuvent être un outil diablement efficace pour contrer les stéréotypes de genre.
14 participantes et participants, une ambiance joyeuse, curieuse qui nous a fait bien plaisir !

VOIX AUX FENÊTRES 2018, un festival qui fait la fête à la voix dans des lieux rares


Je suis très honorée d’y avoir été invitée et d’avoir pu raconter dans cette belle cour du 10 rue Chenoise et dans le Nouveau Théâtre de Sainte Marie d’en Bas, à Grenoble. J’ai encore les voix de Nina Gomez, Antonio Placer, du quatuor "Les Balkanes" et du trio "Unio" dans l’oreille ! Ecouter c’est aussi un bonheur.

LOIN DANS LA FORÊT, quand des enseignantes de maternelle m’invitent...


Elles ne font pas les choses à moitié !
Pour aller dans la forêt des contes, il faut sortir de l’école, traverser la rue, marcher en rang par deux sur le long trottoir au soleil, prendre le chemin pour les tracteurs à gauche jusqu’à la rivière. A la rivière, il y a deux ponts pour traverser : il ne faut pas prendre le large pont des tracteurs, il faut passer par la passerelle de fer étroite "en file indienne". les enfants n’ont pas peur, ils se sont entrainés sur une poutre. De l’autre côté, il y a le sentier des libellules, bordé d’orties et de ronces. On passe quand même. Ensuite il faut traverser les hautes herbes du grand pré. On y croise même des marguerites... On entre à nouveau dans la forêt, et là tout près de la rivière il y a une clairière où tout peut arriver... Il y a mêm et juste au bon endroit, le noisetier de l’ours !
Quel régal de raconter dans un tel lieu ! C’était un lundi de mai 2018, aux environs de Crémieu.

LA 12ième FÊTE MONDIALE DU CONTE de la CIE Gakokoé, mars 2018

JPEG - 80.1 ko
12ième Fête Mondiale du Conte. Compagnie Gakokoé.

Ce fut un régal : bel accueil, attention exceptionnelle des organisateurs, public délicieux et rencontres fabuleuses entre conteurs (tout était fait pour que ce soit possible : Chloé Gabrielli, Sabah Maach, Armelle et Peppo Audigane, Bernard Barbier, Jean L’Océan, Binda Ngazolo, Gaëtan Noussouglo, Patrice Toton, Denis Trutt, Rogo Fiangor... Merci Marcel Djondo pour l’invitation ! Et longue vie à une si belle Compagnie et à sa Fête Mondiale du Conte

CONTES et CLARINETTES avec MICHEL MANDEL


C’est une aventure qui continue, une découverte mutuelle, un tissage de respirations, de sons et de paysages à travers l’improvisation et un répertoire commun conséquent. Depuis 2013, nous avons construit plusieurs récitals sur des thématiques différentes, au croisement de la mythologie et du conte, de l’improvisation et du rêve... Des clarinettes et des mots d’aujourd’hui pour des histoires vieilles comme le monde.
"Hérons...", avec esturgeons et lynx, à partir de 4 ans Vidéo
"La fille aux bras d’argent" ou La fille aux mains coupées
"Géant-es" avec Gargantua, Orion, L’ogresse poilue, etc. Un grand succès dans les collèges ! Vidéo
"Plus fort que le fer ?" sur les métiers du fer, créé en duo au Prieuré de Salagon (04) en octobre 2014, joué depuis au Musée du décolletage et de l’horlogerie de Cluses (74) , au Musée des Forges et Moulins de Pinsot (38) et à Susville (38).
Mais La gourmandise, Chèvres et fées des Alpes, Les contes scandinaves, nous avons fait ça, aussi !
Pour en savoir plus à propos de Michel Mandel suivez le lien...

UNE EMISSION EN DIRECT à écouter en podcast

.

C’était le 29 mars 2017, à Radio Grésivaudan, dans l’émission de Vaber Douhouré, "La sagesse des Barbares". Avec Michel Mandel nous avons parlé de nos spectacles, du conte, de la parole, de musique improvisée... Nous avons aussi raconté trois de nos histoires en direct. Podcast ici

LE BUGEY AU CREUX DE L’OREILLE

PDF - 746.2 ko
Bon de commande

Ce livre cd, édité par la Conservation des Musées de l’Ain est disponible depuis fin décembre 2013 dans les Musées de l’Ain mais aussi en librairie.
Il s’agit de textes inédits recueillis par l’ethnologue André Julliard en 1980 dans le massif du Bugey, un joli petit pays au dessus du Rhône entre Genève et Lyon : capitale Belley.
Le livre donne accès aux textes mais aussi à des commentaires « scientifiques ». Il est illustré avec soin et talent par David Pellet. Dans le cd on retrouve les récits que j’ai adaptés librement, de mon point de vue de conteuse d’aujourd’hui. J’y suis accompagnée par Gentiane Pierre, musicienne et compositrice, avec Fabrice Faltraue comme sound designer.
Un beau travail mené d’une main de maître par Jasmine Covelli de la Conservation des Musées, auquel nous sommes bien fiers d’avoir participé ! Le premier titre d’une collection qui s’appelle « Ecoutez voir », à suivre !
Bien sûr, ces histoires, je les raconte aussi en public, en duo avec Gentiane Pierre, musicienne, ou en solo.
L’avant première a eu lieu le 7 octobre 2013 à Hauteville (01)
Les suivantes c’était le 8 mai et le 15 juin 2014 au Musée du Bugey Valromey à Lochieu, le 18 octobre à Loyette (01), le 6 novembre à Meyrin (Genève)... La prochaine ce sera samedi 20 mais 2017 au Musée de Rumilly (74)
... Les Segnegogues, la Moitié Poule, le Pèl Blanc, Gargantua, vous les avez croisés sans les voir mais vous ne les oublierez plus. De Lagnieu à Hotonnes, d’Oncieu à Moiret, ces récits disent qu’un pays c’est le dessus et le dessous, les alpages, les forêts, les taureaux mais aussi les chemins cachés, les sources, les sorts... Dans le Bugey, la couleur blanche n’est pas de bon augure… Dans le Bugey on en a vu de drôles…

OPERATION DRAGON, OPERATION ETOILES : des lycéens racontent en maternelle

C’était le pari un peu fou d’enseignantes du Lycée professionnel Paul Béchet et de l’école maternelle du Noiret à Cluses (74). A charge de revanche les "petits" illustreraient les histoires des grands. Dans un premier temps les grands ne devaient que lire... dans les faits ils ont pour la plupart raconté leurs contes, sur la thématique du dragon en 2015 et des étoiles en 2016. Les accompagner sur deux journées m’a donné le bonheur de les voir concentrés, attentifs, émus de transmettre à leur tour. Un vrai bonheur !

ENFANTS CONTEURS au SENEGAL, 2014

JPEG - 68 ko

Du 27 au 31 janvier 2014, j’ai ouvert à nouveau grand mes oreilles à l’écoute des enfants et des enseignants des écoles de M’Bane, Thiago, N’diack Fall et Ndombo Dianaguène. Département de Dagana. J’ai aussi raconté... Et la conteuse était fort aimablement transportée en moto... Quel bonheur encore renouvelé que d’avoir à faire avec des adultes et des enfants pour qui le conte n’est pas une curiosité du jour mais un récit qui vient des ancêtres et qui appartient à tous. Vidéo : http://www.dailymotion.com/video/x1...

23 CONTEURS SUR SCENE

Si, si c’est possible et certains ont pu le constater et l’apprécier samedi 5 novembre 2011 au Polaris à Corbas (69). Cela s’appelait "Tutti Frutti et peau de bananes".La vidéo est en ligne. J’en étais et j’en suis fière. Plus d’un an de préparation en amont, l’occasion pour "Les Hauts parleurs" d’apprendre à se connaître entre collègues de Rhône Alpes, de creuser un répertoire thématique et de vous régaler ! Merci à Claire Truche qui a fait la mise en scène, une mise en scène respectueuse des récits et de la diversité des conteurs. Sur la photo, j’y suis mais cachée derrière le prunier...

CHARLES et ALICE JOISTEN

PDF - 1.1 Mo
Pour commander Etres Fantastiques

Dès 1951 et, pendant plus de vingt ?cinq ans, Charles Joisten (1936 – 1981), avec l’aide de sa femme, Alice, mena une recherche intensive sur les traditions orales dans les Alpes françaises. Le territoire quadrillé fut le Dauphiné et la Savoie à une époque où les traditions étaient encore vivantes ou bien mémorisées. Cette passion lui permit de doter ce vaste territoire alpin d’une des plus grandes enquêtes systématiques jamais réalisées en France dans ce domaine. Un volet important de cette recherche concerne les récits légendaires, en particulier ceux consacrés aux êtres fantastiques (êtres sauvages ou fées, esprit domestique, diable, esprits diaboliques et acteurs du sabbat, revenants, chasse sauvage...), sur lesquels il a rassemblé plusieurs milliers de documents, allant de la brève notation au récit largement développé, attentif à noter la forme particulière que chaque informateur donnait à sa narration. Il est notoire que ces traditions orales transmises localement appartiennent à un fonds commun narratif qui s’étend des Alpes au monde entier. Ce corpus alpin a donc été relié au catalogue international des thèmes de récits, le Motif ?Index, l’insérant ainsi dans le patrimoine narratif de l’humanité. Ce patrimoine exceptionnel vient d’être intégralement mis à la disposition du public, en cinq volumes illustrés, publiés par le Musée dauphinois : Patrimoine narratif de l’Isère (2005) ; Patrimoine narratif des Hautes ?Alpes (2006) ; Patrimoine narratif de la Drôme (2007) ; Patrimoine narratif du département de la Savoie (2009) ; et Patrimoine narratif du département de la Haute ?Savoie (2010). En savoir plus sur Radio Grésivaudan

CHARITE ROMAINE, un blog thématique

... Des récits et des images dans lequel une femme allaite un adulte. C’est un motif narratif et iconographique abondamment illustré, dont de Valère Maxime à Nancy Huston en passant par Maupassant, Rubens et Steinbeck, personne ne se lasse ... Même pas moi. Plus de 80 articles depuis 2008, des milliers de lecteurs et la contribution de quelques amateurs éclairés. Charité romaine

LE REPROUVE OU LA LEGENDE DE SAINT CHRISTOPHE, blog

Vous avez sans doute croisé la route de ce géant aboyeur et passeur de rivière qui manque se noyer en portant un tout petit enfant ? De la structure de la légende construite comme un conte, aux lieux de pèlerinages ou de dévotion, il y a de quoi voir du pays. Plus de 110 articles depuis 2008, des milliers de visiteurs, encore quelques voyages en perspectives... Le Réprouvé

IMG/jpg/10459916_10152571393568234_4633971016618532698_n-2.jpg crédit photo Yvan Tisseyre OT Vallée d'Aulps Crédit photo : Les Hauts de la Tourmotte

Site mis à jour, le 28 novembre, par Elisabeth Calandry - Site créé, hébergé et référencé par Provence Infos, Webmestre du site www.mondoral.org