Le Réseau Professionnel des Conteurs francophones, des arts de la parole et du Récit.
S'inscrire Déjà inscrit : Votre compte | mot de passe oublié ?
 

Vous n'êtes pas seul... 104 visiteurs en ce moment

Visiteurs et Abonnés, nous travaillons à des modifications importantes, risque de perturbations... mille et une excuses., si vous rencontrez le moindre problème lors de votre navigation ou de l’utilisation des services Internet, contactez, Gérard Savoye : Mél : horetol@horetol.com - Tél : 04 2273 1254 / 06 0726 1364
Le site en quelques chiffres : 428 Rubriques - 5 089 Articles - 698 événements - 1755 Abonnés 22 35 Inscrits - 2 362 976 clics sur Profils - 13 870 Visiteurs, 67 515 Visites/mois en moyenne depuis le 1er janvier - 34 400 pages référencées dans Google).
Infos Hebdo Annuaire Spectacles Formations Calendrier Actualités Abonnements Mode d’emploi


Festival Rumeurs Urbaines 04. Alger Terminal 2

Alger Terminal 2


L’impossible retour au pays

Bloqué dans le Terminal 2 de l’aéroport d’Alger, Kaci retrace le chemin qui l’a conduit de la France à l’Algérie. Dans les va-et-vient de sa mémoire se bousculent sa naissance et sa jeunesse en France, la rébellion contre sa culture d’origine, son plongeon forcé dans l’Algérie des années soixante-dix, la brutale réalité d’un pays dans l’impasse.

Kaci est venu à Alger pour son fils, mais c’est le souvenir d’Aïcha, son amour de jeunesse tuée dans un massacre à Relizane, qui s’impose et avec elle, l’horreur des années noires...

Dans une mise en scène tendue et sans concession, où la vidéo brouille la carte des frontières ténues entre réalité et fiction, le texte, porté à bout de souffle, et l’univers sonore, clé du sensible et source de trouble, précipitent les interrogations de Kaci sur l’impossible retour, l’attachement contradictoire pour ce pays et la volonté farouche de livrer malgré tout un message d’amour et d’espoir à son fils.


Texte : Rachid Akbal | Avec : Rachid Akbal & Margarida Guia | Mise en scène : Julien Bouffier | Vidéo : Laurent Rojol | Univers sonore : Margarida Guia | Lumière : Hervé Bontemps | Scénographie : Maryvonne Breschi | Spectacle tout public à partir de 13 ans | Production : Cie Théâtrale Le Temps de Vivre | Coproduction : L’Avant-Seine/Théâtre de Colombes | Avec le soutien de la DRAC Ile-de-France - Ministère de la Culture et de la Communication dans le cadre de l’aide à la production dramatique | Avec le soutien de : Centre culturel Max Juclier (Espace 89) de Villeneuve-la-Garenne, Le Hublot/Cie Les Héliades à Colombes, Cie Adesso e Sempre, le Théâtre des 13 vents - Centre Dramatique National de Montpellier, la Maison de la culture de Bejaïa. Avec l’appui technique de la MJC-Théatre de Colombes | Création 2010 | 3ème volet de la Trilogie Algérienne | Crédit photo : Régine Abadia

En savoir plus
Voir le Spectacle

Consulter le dossier



 Dans ces rubriques...
Festival Rumeurs Urbaines 05. Baba la France

Baba la France

Vie et mort d’un travailleur algérien en France durant les "évènements"... Baba la France retrace, à travers les souvenirs de son fils Kaci, la vie de Baba, paysan kabyle parti pour la France (le (...) Lire la suite...
Festival Rumeurs Urbaines 06. Ma mère l'Algérie

Ma mère l’Algérie

Hommage à la terre mère Ma mère l’Algérie est un hommage aux femmes, aux mères et aux histoires inlassablement transmises. Kaci, l’enfant-héros de la Trilogie algérienne, guide le public dans (...) Lire la suite...
Festival Rumeurs Urbaines 03. Samedi, la révolution

Samedi, la révolution

Une histoire d’amour et de révolution Alger, veille du cinquième samedi de manifestation. L’urgence d’être enfin à l’heure au rendez-vous de l’Histoire. Kamel, Kader et Fatima font le récit de leur vie. (...) Lire la suite...
Festival Rumeurs Urbaines 01. Journal de création Samedi, la révolution

Journal de création Samedi, la révolution

Journal de la création épisode 6 : Béjaïa Nous y sommes tous les trois, Fatima, Kader et Kamel. Enfin réunis, pour dire plus que l’indicible. Moi Fatima je suis au centre de l’action, je suis (...) Lire la suite...
Festival Rumeurs Urbaines 02. La Trilogie algérienne

La Trilogie algérienne

Avec Ma Mère l’Algérie j’aimerais que le spectateur, en sortant du théâtre, ressente l’Algérie. Pour ma mère, sa terre natale n’était que poésie : c’était la neige et les oranges dans la neige, c’était (...) Lire la suite...