Le Réseau Professionnel des Conteurs francophones, des arts de la parole et du Récit.
S'inscrire Déjà inscrit : Votre compte | mot de passe oublié ?
 

Vous nêtes pas seul... 73 visiteurs en ce moment

Visiteurs et Abonnés, nous travaillons à des modifications importantes, risque de perturbations... mille et une excuses., si vous rencontrez le moindre problème lors de votre navigation ou de l’utilisation des services Internet, contactez, Gérard Savoye : Mél : horetol@horetol.com - Tél : 04 2273 1254 / 06 0726 1364
Le site en quelques chiffres : 428 Rubriques - 5 089 Articles - 698 événements - 1755 Abonnés 22 35 Inscrits - 2 362 976 clics sur Profils - 13 870 Visiteurs, 67 515 Visites/mois en moyenne depuis le 1er janvier - 34 400 pages référencées dans Google).
Infos Hebdo Annuaire Spectacles Formations Calendrier Actualités Abonnements Mode d’emploi


Festival Rumeurs Urbaines 60. Au répertoire

Au répertoire


Samedi, la révolution
Une histoire d’amour et de révolution

Alger, veille du cinquième samedi de manifestation. L’urgence d’être enfin à l’heure au rendez-vous de l’Histoire. Kamel, Kader et Fatima font le récit de leur vie. Trois destins pressés d’en finir.

Kamel quitte sa prison refuge de Rotterdam, pressé de rentrer au pays pour assister au grand match de l’état contre le peuple.

Kader avec ses cigarettes de contrebande sous les bras, clandestin des cybers, bloggeur fou recherché par la police et la presse, s’active à soulever les foules.

Fatima ne peut pas reculer, elle n’a rien à perdre : amoureuse en secret du bloggeur fou, elle devient une meneuse de la cause des femmes.

Bande-annonce du Spectacle :


JPEG - 24.9 ko
JPEG - 24.4 ko
JPEG - 45.7 ko
JPEG - 44.7 ko
JPEG - 23 ko
JPEG - 23.9 ko
JPEG - 24.9 ko
JPEG - 22.6 ko


Texte Arezki Mellal | Mise en scène Rachid Akbal | Avec Kamel Abdelli, Rachid Akbal, Souhade Temimi | Univers sonore : Margarida Guia en collaboration avec Clément Roussillat | Scénographie : Blandine Vieillot | Lumières : Hervé Bontemps | Production Cie Le Temps de Vivre | Avec le soutien du Ministère de la culture et de la communication (DGCA) dans le cadre du compagnonnage avec un auteur | Le texte a reçu l’Aide à la création du Centre national du Théâtre | Création 2013 | Les informations de source radiophonique présentes dans le Spectacle relèvent des choix de mise en scène et engagent uniquement la Compagnie Le Temps de Vivre | Crédit photo : Blandine Vieillot

En savoir plus


Pour aller plus loin, découvrez le blog du Spectacle (photos, retours des spectateurs, contributions des lycéens)

La presse en parle...

Au fil de la pièce, les récits s’entrelacent sans que jamais les trois personnages ne se rencontrent. La scène, partagée entre la cellule de Kamel, la rue et un cyber café, délimite des espaces-temps différents. "C’est la théorie des mondes parallèles. Chacun dans son univers pense à l’autre, parfois en même temps, sans le savoir", explique l’énergique Rachid Akbal qui interprète également le rôle de Kamel.
Dans la ligne de ce que le metteur en scène appelle le "théâtre du dire", qui se veut plus narratif et où les comédiens prennent le public à témoin, les trois personnages racontent le "dégoûtage" des "hitistes", la persistance d’une classe politique corrompue alors que Fatima s’élève plus particulièrement contre la société patriarcale. Grâce à une bande-son réalisée par Margariga Guia et un jeu de lumière imaginé par Hervé Bontemps, le spectateur est tantôt embarqué au milieu d’une foule scandant des slogans, tantôt le bruit des talons d’une femme seule le transporte dans une ruelle sombre.
Samedi, la révolution vibre du ras-le-bol d’une jeunesse pour qui les 50 ans d’indépendance n’ont répondu à aucune de ses aspirations, ni personnelles ni en tant que groupe.

Carole Dieterich
Africultures, février 2013
PDF - 833.6 ko
Dossier du spectacle


 Dans ces rubriques...
Festival Rumeurs Urbaines 12. La Trilogie algérienne

La Trilogie algérienne

Avec Ma Mère l’Algérie j’aimerais que le spectateur, en sortant du théâtre, ressente l’Algérie. Pour ma mère, sa terre natale n’était que poésie : c’était la neige et les oranges dans la neige, c’était (...) Lire la suite...
Festival Rumeurs Urbaines 01. En création

En création

RIVAGES création novembre 2017 Inspiré du personnage de Morsen Lihideb qui collecte des milliers d’objets ramenés par la mer, Rivages met en scène l’interview d’Hatem, le jardinier de la mer, par une (...) Lire la suite...
Festival Rumeurs Urbaines 50. Récits jeune public

Récits jeune public

Chaque histoire est racontée par Rachid Akbal. Les récits peuvent se dérouler en intérieur ou en extérieur, ils ne nécessitent ni décor ni contraintes techniques particulières. Avec une présence (...) Lire la suite...
Festival Rumeurs Urbaines 03. Mon vieux et moi

Mon vieux et moi

Qu’est-ce qu’il m’arrive d’aimer les vieux ? Pierre, jeune retraité, adopte Léo, 99 ans. Au fil des jours passés ensemble, les deux hommes s’apprivoisent, partageant les rituels du quotidien et aussi, (...) Lire la suite...
Festival Rumeurs Urbaines 02. Retour à Ithaque

Retour à Ithaque

Après vingt ans d’absence, Ulysse rentre chez lui. Rachid Akbal raconte, joue et danse l’épreuve de l’arc, le massacre des prétendants, les retrouvailles d’un homme et de sa famille trop longtemps (...) Lire la suite...