Du 7 octobre au 25 novembre en Eure et Loir, 45 représentations avec 25 artistes passionnés, 17 conteurs et 8 musiciens pour rendre hommage à la féminité et à la maternité. De jeunes talents prometteurs ou des conteurs confirmés de Beauce ou d’Afrique, de Bretagne ou d’Haïti. Avec, cette année, un invité d’honneur : Yoshi Oïda, un grand monsieur du théâtre et du cinéma !
 
Tout-Public

 Réflexion contée sur un drôle de métier !

 Conteur ? Conteur ! - Yannick Jaulin

 Samedi 17 octobre – 20h30 - Salle Doussineau – Forum de La Madeleine - Chartres


C’est une quintessence de l’univers de Jaulin, dans lequel se mélangent de drôles d’animaux et de drôles de gens, des poètes des bords de chemins et des fées sidérales, des « Henri ! Tu m’fais rire » et des foirfouilles de village pleines de vieux qui dansent et de Roberts perdus dans leur temps. Ils vivent dans un seul village : Pougne-Hérisson, lieu mythique, puisque les histoires du monde sont nées là dans ce nombril de l’humanité, lieu du monde. « Si tu veux parler de l’universel parle de ton village. »Yannick Jaulin va chercher au cœur même des tranches de vie ou dans les mythes et les contes les plus universels, les expressions de l’universalité. Il jouit aussi de la figure imposée qu’est le conte pour improviser, digresser, au gré des situations et des humeurs. Il en profite également pour tester de nouvelles histoires, essayer des « morceaux » de ses créations. Il passe ainsi de la narration à l’interprétation, de l’adresse publique du conteur au monologue du comédien avec la plus grande aisance. Travaillant sur la rupture donnant à son Spectacle une touche très particulière. Dans cette humanité et sa diversité de caractères, ce sont autant le comédien que l’humoriste qui s’exercent. C’est le Jaulin en liberté par excellence, retrouvant les expressions de ses débuts, en total contact avec son auditoire.
JPEG - 126.4 ko
Yannick Jaulin, le plus célèbre des conteurs, s’interroge sur son drôle de métier qui, comme il aime à le rappeler, est aussi l’un des plus vieux du monde. Le conteur a-t-il de l’avenir à l’ère des écrans ? Il se questionne avec sa gouaille et son humour inimitables en recourant à un florilège d’histoires qui évoquent les préoccupations essentielles : la vie, la mort et, surtout, l’amour ! Il nous donne matière à réflexion qu’il n’hésite pas à illustrer, faisant feu de tout bois, en puisant dans l’actualité et les faits divers pour les mettre en résonance avec les grands mythes universels. Finalement, pas si mécontent d’être conteur, même s’il flirte avec le théâtre car, au fond, ne vit-il pas une histoire d’amour avec le public pour réenchanter notre quotidien ?!

- À partir de 10 ans
- Durée : 1h20
- Tarifs : 8 € et 5 €
- Réservations : 02 37 23 41 44 - reservation.doussineau@ville-chartres.fr

Yannick Jaulin est né le 30 juillet 1958, à Aubigny, en Vendée. Fils d’agriculteurs, il crée, en 1982, un groupe de rock qui chante en patois poitevin. Conteur, Yannick Jaulin s’inspire des contes traditionnels, leur ajoute sa connaissance du monde rural, un zeste de patois, des éclairs de poésie et une bonne dose d’humour.
En 1986, il tombe sous le charme du petit village Pougne-Hérisson, dans les Deux Sèvres. Devenu le chroniqueur officiel du Nombril du Monde , il y crée sa compagnie Le Beau Monde ?
Le Festival du Nombril du Monde qui a lieu tous les deux ans au mois d’août est devenu un rendez-vous incontournable des amateurs de Spectacle vivant.
En 2006, le metteur en scène Wajdi Mouawad lui propose un rôle de comédien dans Forêts.
En 2014, Yannick Jaulin revient sur scène avec Conteur ? Conteur.

JPEG - 5.4 ko
Interwiew sur FranceInter


© 2020 Gérard Savoye, Webmestre du site... du Portail "www.mondoral.org"
14206