Vous êtes ici : Newsletters > Novembre 2012
   


Edito novembre 2012

« Il me semble que bien des lieux qui accueillent des Spectacles ne savent pas assez combien ils entrent en part active dans la qualité du Spectacle qu’ils ont acheté. C’est la nature même du Spectacle vivant. Leur accueil y est contenu, leur désir, leur préparation des publics en amont, leur attente joyeuse, leur respect des artistes, tout cela cristallise dans le moment du Spectacle, pour devenir une beauté qui comble leurs attentes et récompense leur travail. Alors artiste et équipe du lieu éprouvent le sentiment d’avoir réellement œuvré en commun.
Au contraire, lorsque l’artiste sent de l’indifférence ou de la consommation, il se sent seul, parfois pas à sa place, et devra réagir par un vif effort de générosité pour donner le meilleur de lui-même au public…
Il y a des équipes si chaleureuses que la mémoire en reste des années dans le cœur. Le respect de l’art est aussi très porteur, et fait partie de ce qui « permet la magie ». Car la magie advient ; elle n’est jamais prévisible ni assurée. Elle advient comme une cristallisation qui se produit à travers la liberté de l’artiste et contient tout ce qui a été rêvé par les équipes, par le public, par l’artiste, par l’air du temps… C’est ce qui rend chaque soirée absolument unique. » CZ