Vous êtes ici : Newsletters > Novembre 2013
   


Edito novembre 2013

PNG - 75.7 ko

L’habit de scène ou le secret du Toréro

" Le professionnel du Spectacle doit monter sur scène et offrir sa lumière quel que soit son état de santé physique ou psychique. Comment fait-il pour y arriver ? Cela ne suffit pas de se raisonner en loge. Il y a un état à quitter, un autre à trouver. Comment bascule-t-on dans la clarté ?
Une des clefs est l’habit de scène. Il y a là un secret formidable dont l’essence est détenue par la profession des toreros. Si on ressent le besoin d’un habit spécifique, celui qu’on trouve est souvent une réponse géniale émanant de l’intuition profonde. Elle seule sait pourquoi l’habit est juste mais le vêtir nous redresse, nous guide vers notre axe.
L’habit de scène œuvre comme un révélateur en même temps qu’un bouclier. Nous avons tous des zones fragiles que nous protégeons d’instinct. Pourtant, sur scène, il nous faut ouvrir notre cœur, notre énergie, notre puissance ! Alors comment faire avec ce qui, en nous, a peur ? Nous pouvons éveiller notre fierté d’Etre. Qui que nous soyons, quoi que nous ayons vécu ou vivions, nous pouvons être fier d’Etre.
Cette fierté digne sait voiler ce qui doit l’être et mettre en valeur ce qui doit l’être ; protéger sans surprotéger ; orienter notre force intime ; contourner nos fermetures habituelles. D’une rigueur pleine d’amour, elle nous pousse vers notre plus grand potentiel. C’est elle qui nous habille et l’habit juste la révèle. Se vêtir, en loge, dans cette conscience, fait de notre habit de scène un habit de lumière. " CZ