Le Réseau Professionnel des Conteurs francophones, des arts de la parole et du Récit.
S'inscrire Déjà inscrit : Votre compte | mot de passe oublié ?
 

Vous nêtes pas seul... 64 visiteurs en ce moment

Visiteurs et Abonnés, nous travaillons à des modifications importantes, risque de perturbations... mille et une excuses., si vous rencontrez le moindre problème lors de votre navigation ou de l’utilisation des services Internet, contactez, Gérard Savoye : Mél : horetol@horetol.com - Tél : 04 2273 1254 / 06 0726 1364
Le site en quelques chiffres : 428 Rubriques - 5 089 Articles - 698 événements - 1755 Abonnés 22 35 Inscrits - 2 362 976 clics sur Profils - 13 870 Visiteurs, 67 515 Visites/mois en moyenne depuis le 1er janvier - 34 400 pages référencées dans Google).
Infos Hebdo Annuaire Spectacles Formations Calendrier Actualités Abonnements Mode d’emploi


Clément Riot

Dossier de Presse

L’Epopée de la Constellation du taureau Ou Le Grand Parler du peuple Aurochs

Pour conteur et accordéon


Presse :
La troisième Voie
Palau-Del-Vidre. Douzième festival “Visages de la Méditerranée.”
En 2009, dans « Aujourd’hui Musiques », vous avez vu et apprécié, comme nous, « Le Grand-Parler Aurochs ou l’épopée de la
Constellation du taureau », oratorio pour narrateur et cobla : livret, Clément Riot ; composition, Roland Besson ; interprètes, Cobla Mil.lenaria et Clément Riot (cf. Y. Lucas TC n° 3341 du 13-19/11/2009). Le 12e festival « Visages de la Méditerranée » à Palau-del-Vidre nous a offert ce 2 juillet une version pour narrateur et accordéon, version de chambre pourrait-on dire.

Mais s’il s’agit d’une version dépouillée, elle n’est en rien appauvrie, bien au contraire. La composition, adaptée pour l’accordéon, trouve une autre vie, soutenue avec fougue par Virgile Goller. Vous le connaissez sans doute par ses Madeleines et son Avant-Bras, peut être aussi par ses vibrantes improvisations et accompagnements de films muets ou la composition de la musique de « L’Exil d’un peuple », documentaire d’époque sur la Retirada.

Avec Virgile, passion et plaisir sont au rendez-vous. Il s’investit dans la composition puissante de Roland Besson, mais bien plus, sa fraîcheur, son enthousiasme et l’exploitation de tous les registres de son instrument ajoutent à la dimension scénique. Cette expression scénique laconique, certains diraient à tort simpliste - merci Guy Jacquet - donne toute sa force et sa magie au conte initiatique de Clément Riot. Le mot oratorio semble avoir été créé pour ce Spectacle sans décor ni costume, sur un sujet lyrique, sacré, sacrificiel même. Cette simplicité assumée, si bien entretenue -12 paires de cornes qui voyagent dans le temps et l’espace - pour ne garder que l’essentiel et nous laisser déguster ce texte, gourmand et finement ciselé, bourré de références aux grandes mythologies.

Ces mythes taurins, du fond des grottes préhistoriques, d’Apis, de Mithra, du Minotaure, des taureaux du Soleil que nous croyons connaître, Clément les incorpore comme autrefois la chair de l’aurochs sacré et se les approprie pour les rendre uniques avec son inventivité et sa faculté à créer du rêve. Les mouvements, la lumière, les déplacements, les noirs et les blancs, la lenteur, j’oserai même parler de « temple », tout s’harmonise intimement en une « faena ». Comme aux moments clés du combat réel, la musique emporte tout, qu’elle soit harmonieuse ou concrète. Cette re-visite de l’histoire, si personnelle, où le poète finit par étouffer l’historien, où la poésie prend le pas sur le mythe est novatrice. Débuter les deux pieds ancrés dans les traces fossilisées de l’aurochs de Lascaux pour finir le regard planté dans une constellation d’hiver tient du tour de force. Ce Spectacle qui s’appuie sur les fondations de nos civilisations touche à l’Universel. Et si les aurochs c’était les hommes…

Nous connaissions Clément compositeur, conteur, écrivain. Voici Clément démiurge ; ses histoires deviennent l’Histoire.

À quand une nouvelle prestation ? Que les absents qui ont eu tort puissent se rattraper.
Mais ceci est une autre histoire…
Christian SOURNIA (Le Travailleur Catalan, N°3421 - Semaine du 15 au 21 juillet 2011)

Les premières journées d’Aujourd’hui Musiques ont fort bien illustré la complexité du thème choisi cette année […]
Une révélation : les infinies ressources de la cobla
Le titre est mystérieux. Lundi soir, en partenariat, disons plutôt en osmose, avec la Cobla Mil.lenaria,
Clément Riot nous contait « Le grand parler aurochs ou l’épopée de la constellation du taureau ». A travers mythes et récits méditerranéens où surgissent dieux de l’Olympe et héros consacrés, il fait évoluer les aurochs, ces animaux antérieurs à l’homme et reproduits sur les dessins rupestres, conte leurs exploits, magnifie leur bravoure et fait surgir, au-delà de leur disparition, leurs modernes héritiers : bœuf, bison, taureau.
La Cobla Mil.lenaria, « cobla moderne » de onze musiciens, joue en contrepoint du récit, l’accompagnant par des instruments isolés ou en groupe réduit, lui laissant toute sa portée. Mais, dans un savant équilibre, la cobla propose aussi de nombreux intermèdes, atteignant alors toute sa puissance et développant d’inattendues audaces, montrant toute la richesse et l’ample registre, du son pur du flaviol à la force des cuivres, qu’offre une telle formation.
Si quelques accents de sardane, surtout au début, sont fort bien venus, la composition se développe bien
Au-delà, dans un modernisme allant s’amplifiant qui plonge l’auditeur au cœur de la création contemporaine. Eclatante démonstration de ce que peuvent des instruments trop souvent confinés à la transmission de la pure tradition.
Cette création mondiale, fruit conjugué de l’inventivité de Clément Riot et du compositeur Roland Besson, portée avec fougue et ferveur par les instrumentistes de la cobla, mérite de faire un beau chemin et de ravir de nombreux auditeurs, comme nous l’avons été nous-mêmes.
Yvette Lucas (Le Travailleur catalan, n°3341, semaine du 13 au 19 novembre 2009)



 Dans ces rubriques...
0 | 5 | 10 | 15 | 20

La Compagnie du Cercle

Conteur, un métier ?

Avec Abbi Patrix

La Compagnie du Cercle, Anis Gras et le ministère de la Culture et de la Communication vous invitent à participer à cette journée consacrée à deux tables rondes, des échanges avec le public, des (...) Lire la suite...
Clément Riot

Critique de Presse de "Cétacé : légendes et prophétie jubartes", "Le Travailleur catalan", n°3669, 18/11/2016

Clément Riot, Jeanne Riot Illustrations

Le Travailleur catalan, Semaine du 18 au 24 novembre 2016, N°3669, p 14, Culture Cétacé, un nouveau livre de Clément Riot L’univers du conte. Partition à deux mains : Clément Riot a écrit. Jeanne (...) Lire la suite...
Rendez-vous des Grandes Gueules

Festival de contes Rendez-vous des Grandes Gueules

Concours National de la Plus Grande Menterie

À la Forge à Bérubé, Québec

TROIS-PISTOLES, le 9 septembre 2015 Les Compagnons de la mise en valeur du patrimoine vivant de Trois-Pistoles sont fiers d’annoncer l’ouverture des inscriptions pour Le concours national de la (...) Lire la suite...
Clément Riot

Petites histoires de Narcisse en Abécadaire par Clément Riot

En jouant sur les mots

Critique de Presse parue dans "Le Travailleur Catalan", n°3611, 4-10 septembre 2015

Conteur. Dans le cadre de l’exposition Narcisse, Clément Riot invite à réfléchir sur l’art dans la société : C’est une manière originale d’appréhender une exposition, tirer au sort des lettres, lesquelles (...) Lire la suite...
Mediatheque Sorgues Les Ravis, par Michel Hindenoch

Communiqué de presse

Les Ravis, par Michel Hindenoch

médiathèque Jean Tortel (Sorgues) - Samedi 13 juin à 20h30

Les contes … ça n’est pas que pour les enfants ! Alors, la médiathèque Jean Tortel propose à tous les grands qui ont gardé une âme d’enfant une soirée-conte avec l’un des conteurs à l’origine du renouveau (...) Lire la suite...
0 | 5 | 10 | 15 | 20