L’adaptation d’un conte
par Catherine ZARCATE

Il y a du chineur, dans le conteur. Car les contes se trouvent bien souvent comme endormis dans des livres, attendant le conteur qui enfin les dénichera, les trouvera splendides et remarquables, aura envie de les conter, bref, les éveillera et leur donnera une seconde vie.
J’aime chercher ces récits demi-oubliés. Quand j’en trouve un, je le considère comme un trésor.

-  Lire la suite !

Les "Editos"

Conférence au Mandapa du 22/01/19 - Dire la Culture de l’Autre

Le Conte

Au delà des personnages

Les contes et la restauration du féminin

L’Imaginaire et le Symbolique

La Sérénité du Merveilleux

L’adaptation d’un conte