Le Réseau Professionnel des Conteurs francophones, des arts de la parole et du Récit.
S'inscrire Déjà inscrit : Votre compte | mot de passe oublié ?
 

Vous nêtes pas seul... 150 visiteurs en ce moment

Visiteurs et Abonnés, nous travaillons à des modifications importantes, risque de perturbations... mille et une excuses., si vous rencontrez le moindre problème lors de votre navigation ou de l’utilisation des services Internet, contactez, Gérard Savoye : Mél : horetol@horetol.com - Tél : 04 2273 1254 / 06 0726 1364
Le site en quelques chiffres : 428 Rubriques - 5 089 Articles - 698 événements - 1755 Abonnés 22 35 Inscrits - 2 362 976 clics sur Profils - 13 870 Visiteurs, 67 515 Visites/mois en moyenne depuis le 1er janvier - 34 400 pages référencées dans Google).
Infos Hebdo Annuaire Spectacles Formations Calendrier Actualités Abonnements Mode d’emploi


Bruno de La Salle

La Chanson de l’homme qui n’avait pas de métier

Par Bruno de la Salle


Vatchagan était fils de roi. Il s’était épris de la fille d’un tisserand, tisserande elle-même et il voulait l’épouser. Elle s’appelait Anaït. Vatchagan eut beaucoup de mal à convaincre ses parents. Il y parvint.Il en eut plus encore de difficultés à convaincre Anaït. Il n’y parvint pas. Elle ne voulait pas de lui. Ce n’était pas qu’elle fut insensible à sa beauté, à son courage, à son intelligence, à son titre mais le plus important manquait. Pour elle, le plus important c’était qu’il possédât un métier. Un métier qu’il pourrait exercer en toutes occasions pour demeurer libre. Et ce fils de roi ne savait rien d’un tel métier. Vatchagan était si amoureux d‘Anaït et avait une si grande confiance en elle qu’il se soumit à sa volonté. Il apprit le métier de tisserand.Et ce ne fut que lorsqu’il le possédât vraiment que la jeune femme accepta de devenir son épouse. A quelques temps de là, Vatchagan qui était devenu roi, voulut savoir ce qui se passait dans son royaume. Il voulait le savoir par lui-même. Il prévint sa femme de son intention et partit, déguisé en marchand, explorer son royaume. Il vit ce qu’il y avait à voir et que les rois habituellement ne voient pas. Il vit, en particulier, un matin, sur la place d’un marché, un vieil homme étrange que toute la population semblait craindre et respecter. Il fut intrigué, voulut en savoir plus sur ce personnage et s’arrangea pour parler avec lui. L’homme cherchait des artisans et payait bien. Vatchagan se proposa et fut engagé . Il se retrouva bientôt, sans avoir pu s’y opposer, tant il y avait été conduit habilement, emprisonné. Enfermé avec beaucoup d’autres malheureux comme lui, dans des cavernes cachées et fermées, réduit à travailler jour et nuit sous peine d’être tué. Il n’y avait aucun moyen d’échapper à la vigilance et à la cruauté des gardes qui les surveillaient. Il n’y avait d’issue que l’épuisement et la mort. C’est alors qu’il conçut son stratagème. Il proposa au vieil homme, qui ne rêvait qu’à s’enrichir, de réaliser un tissus tel qu’il lui rapporterait plus encore que tout ce qu’il avait gagné jusque là. Et il lui indiqua les rois et reines qui seraient disposés à l’acquérir et lui indiqua surtout la reine Anaït qui paierait plus encore que les autres.Le vieil homme accepta, fit apporter tout ce que demandait Vatchagan pour son ouvrage et attendit impatiemment que celui-ci fut terminée. Le roi artisan devenu esclave se mit alors à confectionner un tissage où parmi les fils d’or et d’argent était inscrit toute son histoire de misère. Il y écrivit les chaines et les fouets, la sueur, le froid, la fatigue, la mort, les chemins qui l’avaient mené jusque là. Il y mit tout le désespoir dans lequel il était tombé et tout ce qui devait permettre de l’en sortir. Il inscrivit tout cela dans son tissage mais sans qu’une autre qu’Anaït puisse l’interpréter. Et quand l’oeuvre fut achevée, il la montra à son bourreau qui s’en émerveilla et se hâta d’aller la proposer à Anaït. Il fut payé plus vite qu’il n’avait pensé mais d’une manière bien différente. Ainsi le roi Vachtagan fut libéré.

 Dans ces rubriques...
0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 100 Lorette Andersen

Atelier conte

Atelier Conte La Julienne Plan-les Ouates /Ecole Active Malagnou selon disponibilités ! Ouvert aux stagiaires des stages initiation I et/ou 2 des années précédentes ainsi qu’aux stagiaires des (...) Lire la suite...
Lorette Andersen

Perfectionnement à l’Art du Conte

Mis en pratique, exploitation des acquis d’un stage d’initiation. Utilisation des outils. Développer son imaginaire personnel, sa parole unique, commencer à construire un répertoire. Apprendre à (...) Lire la suite...
Lorette Andersen

Initiation à l’Art du Conte

Initiation 1 La Julienne Plan-les-Ouates (Suisse) 9 au 13 juillet Une initiation à ce que le Conte est et n’est pas. Initiation aux différents genres du Conte ou plus largement Littérature Orale (...) Lire la suite...
Compagnie du Passeur

la place du corps dans la lecture

atelier lecture à haute voix

DIMANCHE 5 FEVRIER 2017, Montlaux (04)

Cette approche est tout d’abord l’occasion de découvrir le rapport corps et voix par le biais du mouvement sensoriel, d’explorer ses propres possibilités vocales, l’articulation, la musicalité de la (...) Lire la suite...
Quatromme France - La tricoteuse

Album-cd

shiro et les kamishibais

Edition Utopique

ALBUM-CD Conte musical Texte : France QUATROMME Illustrations : MANUELA & ZAD En face de la maison de Shiro, il y a cet homme qui sort chaque jour avec son vélo. Shiro découvre qu’il est (...) Lire la suite...
0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 100