Le Réseau Professionnel des Conteurs francophones, des arts de la parole et du Récit.
S'inscrire Déjà inscrit : Votre compte | mot de passe oublié ?
 

Vous n'êtes pas seul... 96 visiteurs en ce moment

Visiteurs et Abonnés, nous travaillons à des modifications importantes, risque de perturbations... mille et une excuses., si vous rencontrez le moindre problème lors de votre navigation ou de l’utilisation des services Internet, contactez, Gérard Savoye : Mél : horetol@horetol.com - Tél : 04 2273 1254 / 06 0726 1364
Le site en quelques chiffres : 428 Rubriques - 5 089 Articles - 698 événements - 1755 Abonnés 22 35 Inscrits - 2 362 976 clics sur Profils - 13 870 Visiteurs, 67 515 Visites/mois en moyenne depuis le 1er janvier - 34 400 pages référencées dans Google).
Infos Hebdo Annuaire Spectacles Formations Calendrier Actualités Abonnements Mode d’emploi


La Grande Oreille La part du loup Aux frontières du sauvage

La Grande Oreille

La part du loup Aux frontières du sauvage

N*64


Que représente le loup, aujourd’hui ? Peut-on le réduire à sa simple fonction de prédateur indésirable, ou est-il porteur d’une symbolique qui s’est enrichie au fil des millénaires et dont nous n’avons pas fini de sonder la profondeur ? Poser la question, c’est déjà un peu y répondre.
Comme nous allons le voir dans ce nouveau numéro de La Grande Oreille, avec le retour du loup dans nos campagnes, on assiste à l’irruption du passé dans le présent : les légendes d’hier se réactivent, et avec elles, les peurs et les fantasmes ancestraux que l’on croyait plus ou moins avoir apprivoisés ou étouffés dans le précaire confort de notre modernité. Bref, avec le retour du loup, c’est une figure emblématique du conte qui refait irruption dans la réalité, qui s’incarne dans toute sa force et se met à circuler en toute liberté.

Certains, toutefois, regrettent ce retour. Si seulement, se disent-ils, le loup avait pu rester aux frontières du sauvage, sagement enclos derrière les grilles d’un zoo ou d’un parc animalier, ou bien entre les pages des livres, pour faire frissonner les enfants ; ou encore dans les films et les séries télévisées qui aiment tant mettre en scène des loups-garous maléfiques plus ou moins repentis…

Quoi qu’il en soit, alors que tant de pays parlent de se refermer sur eux-mêmes, et alors que s’insinue la peur de celui qui vient d’ailleurs, il conviendrait peut être de se demander si le mal vivre avec les loups ne renverrait pas au mal vivre ensemble, et surtout avec cet Autre qui n’aurait pas dû passer la frontière qui le sépare de « chez nous ».

En tout cas, s’il est une frontière que tout lecteur de La Grande Oreille se doit de franchir allègrement, c’est bien celle qui sépare le papier du numérique, c’est-à-dire qui sépare votre revue du site qui lui est complémentaire. Plus vivant que jamais, ce site ne cesse de se développer et de s’améliorer pour vous apporter des actualités et des informations sur le conte et la vie des conteurs, ainsi que des articles et des entretiens qui ne figurent pas dans la revue. Il fait aussi entendre des sons et des voix, que, par définition, on ne peut trouver sur le papier. Est-ce à dire que votre revue risque de s’appauvrir ? Non, bien au contraire ! puisqu’elle continuera de vous proposer toujours plus d’articles de fond susceptibles d’aider tous ceux qui, sur le chemin du conte, sont confrontés aux multiples situations concrètes qui peuvent se présenter dans la vie quotidienne.

Mais assez parlé. Il est grand temps maintenant de nous tourner vers le loup… et de lui donner enfin la part qui lui revient !

Lionnette Arnodin et toute la rédaction.

*L’anthropologue toulousaine Marlène Albert-Llorca rappelle, dans son ouvrage L’ordre des choses. Les récits d’origine des animaux et des plantes en Europe, que dans les sociétés traditionnelles on prévoyait une « part du loup ».



 Dans ces rubriques...
0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 105 Gérard Savoye, Webmestre du site...

Conter les longs récits

Par Pascal QUERE

Sommaire « Conter les longs récits » « Conter les longs récits » Par Pascal QUERE (Non débutants et confirmés) 13 – 14 et 15 décembre 2019 - 11 et 12 janvier 2020 De 10h à 17h30 (30h) Les contes (...) Lire la suite...
Gérard Savoye, Webmestre du site...

Conter les longs récits

Par Pascal QUERE

Sommaire « Conter les longs récits » « Conter les longs récits » Par Pascal QUERE (Non débutants et confirmés) 13 – 14 et 15 décembre 2019 - 11 et 12 janvier 2020 De 10h à 17h30 (30h) Les contes (...) Lire la suite...
AMALGAME

Spectacle de Conte et Slam

Sévère Savoure Ses Vers

6/10 ans

Lire la suite...
Lorette Andersen

Atelier conte

Atelier Conte La Julienne Plan-les Ouates /Ecole Active Malagnou selon disponibilités ! Ouvert aux stagiaires des stages initiation I et/ou 2 des années précédentes ainsi qu’aux stagiaires des (...) Lire la suite...
Lorette Andersen

Perfectionnement à l’Art du Conte

Mis en pratique, exploitation des acquis d’un stage d’initiation. Utilisation des outils. Développer son imaginaire personnel, sa parole unique, commencer à construire un répertoire. Apprendre à (...) Lire la suite...
0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 105