Le Coquelicot - MONDORAL : Portail du Conte et des Arts de la Parole.

Association culturelle

Le Coquelicot

Dédiée à la promotion du Conte



L’Association le Coquelicot est une Association culturelle, fondée en 1993 à Genève et qui a pour but la promotion du Conte en Suisse Romande et ailleurs.
L’Association abrite également des ateliers d’écriture animés par Lorette Andersen, conteuse et animatrice d’ateliers d’écriture formée par Elisabeth Bing et le GFEN. Ces ateliers d’écriture ne sont pas des ateliers d’écriture de conte particulièrement. Ils sont orientés vers la littérature en général et s’adressent à tous, conteurs ou non conteurs.

Pour poursuivre son but, l’Association organise des stages de formation animés par des artistes professionnels de Suisse, de France ou du Québec.

Elle présente des Spectacles de contes pour adultes, adolescents et enfants dans les théâtres, écoles, crèches ou bibliothèques.

Spectacles en tournée, détails sous Lorette Andersen, interprète.

Adultes et adolescents
- "Rêvez la tête en bas". Histoires de femmes
- "Oiseau vole !" contes merveilleux et résilience
- "Une bise pour Suzie" histoires de vie à Plan-les-Ouates
- "Contes de sorcières"
- "Contes du temps et de l’humeur", veillées familiales...
- "Chronique improbable" contes, récits de vie, légendes contemporaines
- "Aux pays du corbeau" Contes du bassin circumpolaire avec musicien

Enfants et famille
- "Marabout d’ficelles " contes et ficelles
- "Qui mange qui ?" contes et musique
- "Un jour mon petit doigt a dit" contes et ombres
- "Le souriceau et le bol de cacao"
- "Poulettes et compagnie " contes et ombres
- "Histoires horrifiques"
- "La Mort Marraine" contes sur la Mort.
- "Merveilles et facéties" contes traditionnels et d’histoires fantastiques...
- "Dis, ça s’est passé vrai ?" contes merveilleux, quêtes et métamorphoses
- "Contes de grimm "
Sur demande ....

Stages organisés par l’Association le Coquelicot

INITIATION A L’ ART DU CONTE
du 18 au 22 juillet 2020 avec Lorette Andersen
Horaires : 10 h-17 h Genève
Apprendre à raconter sur des scénarios traditionnels des histoires toujours nouvelles.
Les outils essentiels théoriques et pratiques pour se mettre à raconter

Dans ce premier stage, on abordera les techniques de base du racontage. Le rôle de la mémoire, de la visualisation du conte, la place du corps et de la voix. A travers divers exercices on apprendra à intégrer le conte à son imaginaire, à sa sensibilité pour bâtir sa propre oralité. On s’initiera au répertoire du conte traditionnel, une mine où puiser des contes pour tous les âges. Travail personnel et de groupe.
Public : Stagiaires débutant(e)s ou avancé(e)s curieu(x)ses de nouvelles pistes et en attente d’échanges constructifs sur leur travail Maximum 10 personnes
Prix 500 CHF ( francs suisses)
Inscription , renseignements : info.coquelicot@sunrise.ch

INITIATION A L’ ART DU CONTE
les 26-27 septembre, 24-25 octobre 2020 avec Lorette Andersen
Horaires : 10 h-17 h Genève
Apprendre à raconter sur des scénarios traditionnels des histoires toujours nouvelles.
Les outils essentiels théoriques et pratiques pour se mettre à raconter

Dans ce premier stage de 2 week-ends, on abordera les techniques de base du racontage. Le rôle de la mémoire, de la visualisation du conte, la place du corps et de la voix. A travers divers exercices on apprendra à intégrer le conte à son imaginaire, à sa sensibilité pour bâtir sa propre oralité. On s’initiera au répertoire du conte traditionnel, une mine où puiser des contes pour tous les âges. Travail personnel et de groupe.
Public : Stagiaires débutant(e)s ou avancé(e)s curieu(x)ses de nouvelles pistes et en attente d’échanges constructifs sur leur travail Maximum 10 personnes Minimum 4
Prix 420 CHF ( francs suisses)
Inscription , renseignements : info.coquelicot@sunrise.ch

PERFECTIONNEMENT À L’ ART DU CONTE
du 25 au 29 juillet 2020 avec Lorette Andersen
Horaires : 10 h-17 h Genève
Mis en pratique, exploitation des acquis d’un stage d’initiation. Utilisation des outils. Développer son imaginaire personnel, sa parole unique, commencer à construire un répertoire. Apprendre à raconter sur des scénarios traditionnels des histoires toujours nouvelles grâce à l’improvisation. Trouver de nouvelles pistes pour les conteurs et conteuses confirmé(e)s. Échanger avec les autres.
Prix 500 CHF ( francs suisses)
900 CHF les 2 stages d’été à la suite
Inscription , renseignements : info.coquelicot@sunrise.ch

ATELIER CONTE
28 nov.19 dec. 2020 9 janv. 6 fev. 6 mars 17 avr. 15 mai 5 et 19 juin
ä la Julienne de Plan-les-Ouates et à genève selon dates.
Ouvert aux stagiaires des stages initiation I et/ou 2 des années précédentes ainsi qu’aux stagiaires des ateliers passés qui désirent continuer et élargir leur compréhension du Conte, explorer, consolider leurs acquis. L’atelier peut aussi convenir à des personnes chevronnées en questionnements ou en quête de nouvelles pistes et d’écoute. L’Atelier alternera travail de groupe et travail personnel, improvisation, création et tradition. Il est un lieu d’affirmation d’une parole contée personnelle et un lieu d’échange. L’atelier se terminera par un spectacle public de fin d’année.

SENSIBILISATION A L’ATELIER D’ÉCRITURE
Les 3 4 et 5 Août (10h -17h ) 300 CHF Genève

ou bien les 2 (19h 30 22h 30) 3 et 4 octobre (10h- 17h)
La Julienne Plan-les-Ouates 116 route de Saint Julien Plan-les-ouates prix 270 CHF

Pour celles et ceux qui aiment ou aimaient tant écrire ou qui croient ne pas savoir mais en ont envie, aux angoissé(e)s de la page blanche...
Pour conteurs et conteuses qui veulent passer à l’écrit.
Un premier pas vers l’Atelier d’écriture ,connaître la méthode, rencontrer l’animatrice...
Les stagiaires pourront ensuite s’ils le désirent continuer la formation avec l’Atelier proprement dit. Les dates de l’atelier sont choisies avec les participant(e)s

Apres les stages d’ initiation, les ateliers, quelques retours ...

Stages de Conte

Apres les stages d’ initiation au Conte ou les ateliers : quelques retours ...

Je ne pensais pas découvrir un monde aussi vaste que celui du conte - plonger dans cet univers apporte un regard différent sur le merveilleux et le rêve, avec des règles à suivre pour que la potion magique prenne :))
Valérie T.

Idéal pour se lancer en confiance, sur des bases rigoureuses, des exercices très diversifiés bien équilibrés entre pratique et théorie, avec les magnifiques exemples contés ! Beaucoup de rires et d’émotions partagés. La découverte de ce monde des contes, incroyable et si vaste !
Anne B. Musicienne

Pour ma part j’ai trouvé le stage d’initiation au conte extrêmement utile surtout les outils comme les exercices de respiration, d’entraînement pour la voix et la structure du conte. Pour moi c’était très bien d’enchaîner tout de suite avec le cours avancé. Ça permet de vivre le conte plus intensément.
Mona Sadek El Mulki

Dès la première matinée du stage 1, c’est parti, Lorette nous met dans le rôle de la conteuse ! Il n’y a pas de temps mort : exercices sur la voix, la posture, improvisations, créations seule ou en petits groupes, approche théorique, écoute, ... Les commentaires pointus et professionnels m’ont été très précieux. J’ai enchaîné avec le stage 2, j’en ressors fatiguée, mais la tête dans le merveilleux et surtout avec une très grande envie de poursuivre dans les ateliers !
Michele Looten institutrice

En été 2013, j’ai suivi un cours conte avec une certaine Lorette Andersen. Au fait, je n’ai pas suivi un cours, je l’ai dégusté, siroté et tellement aimé que je n’ai pu m’empêcher d’en reprendre une tranche en été 2014. Le cours était toujours aussi succulent.
J’ai spécialement aimé une méthodologie précise qui fait en sorte que chaque participant(e) peut évoluer à sa guise. Un très grand respect de la part de la professeure qui n’empêche en rien une critique des plus constructives. En été 2014 j’ai également suivi avec la même Laurette Andersen un atelier d’écriture. Quelle découverte ! Quelle magnifique découverte ! J’ai dégusté un atelier d’un pays totalement inconnu. J’ai tellement aimé le voyage que je me réjouis de pouvoir le poursuivre.
Elise Joder théâtre Rikiko

Passionnée, pétillante, atypique, généreuse et riche d’un impressionnant bagage professionnel sont, pour moi, quelques-uns des mots décrivant Lorette Andersen. Bienveillance et tact, intelligence et justesse, rigueur et souplesse, grande culture caractérisent, à mon sens, son enseignement. Lorette transmet avec enthousiasme le conte traditionnel dans son essence, dans son humanité profonde, à tous, quel que soit son niveau. Ceci aussi bien en groupe qu’en séance individuelle sur mesure.
Quant à ses Spectacles, j’ai trouvé particulièrement remarquable “Une bise pour Suzie” qui allie recherche historique et ethnologique fouillées, critique sociale acérée, histoire d’amour subtile et suspens haletant, Lorette y déploie la palette de ses talents. A voir (ou revoir) absolument !
Sylvie Kammermann www.contesetmagie.com

Stage plein de belles surprises, , qui donnent envie de conter.... merci pour ces instants précieux, qui donnent à la vie, une couleur nouvelle
Marie-Luce Michaille éducatrice petite enfance 2015

Je remercie Laurette pour sa gentillesse, mais aussi pour sa rigueur. Une formation sur l’improvisation pas du tout improvisée, mais structurée et qui nous a permis à toutes et tous d’avancer énormément. Et nous avons tous suivi ses consignes et partagé nos idées et nos doutes avec confiance dans le groupe.
C’est fut une magnifique fin de semaine.
Marta Saenz De La Calzada mai 2015 Val d’Or Québec

Je me sens pleine d’énergie , remplie d’idées et de force nouvelle pour continuer mon chemin.
Hélène Lavoie mai 2015 Val d’Or Québec

Lorette anime une semaine d’initiation aux contes entre exercices et théorie. Je n’imaginais pas découvrir le monde du conte avec autant de richesse et de diversité. Lorette nous invite au dépassement de soi. J’ai hâte de mettre cet apprentissage en pratique et continuer à travailler autour du merveilleux.
Isabelle Menetrey, éducatrice petite enfance août 2018

« J’ai adoré le premier stage d’initiation aux contes de Lorette que j’ai suivi en juillet 2018. J’en ai aimé non seulement le contenu, mais aussi Lorette, l’animatrice qui nous fait plonger dans le monde fabuleux des contes traditionnels. Elle a su nous transmettre sa passion, mais également des outils concrets et utiles qui nous permettent de raconter des histoires, de les donner à voir. Et ce n’est qu’un début. Dès que l’on réussit à maîtriser ce savoir, le conteur disparaît au profit du conte qui se déroule sous les yeux d’un spectateur fasciné. J’ai découvert ce monde et je n’ai qu’une envie, celle de poursuivre cette formation avec Lorette.
Sylvie Guggenheim, journaliste et officier d’état civil » août 2018

Eté 2019 un stage intergénérationnel !

Ce stage m’a donc appris à me faire confiance, à tout miser sur l’oralité et à me permettre de mêler un registre burlesque au conte traditionnel, ce qui m’ouvre de belles perspectives de créations. J’ai aussi découvert l’importance des images partagées et leur puissance d’évocation : l’exercice de l’image avant de dormir m’a d’abord semblé déconcertant, puis il a pris tout son sens. J’ai également compris que la transmission orale seule permettait de goûter un conte ; j’ai aussi compris ce que signifiait "donner une histoire". Une grande leçon : la simplicité, l’économie de moyens, l’écoute partagée sont les précieux ingrédients de la transmission contée..
Comme quoi cette apparente simplicité d’approche pédagogique cache une vraie connaissance des âmes !
Evelyne Berson 62 ans la Grande Synthe été 2019

Lorette sait où elle va certes, mais son terrain c’est l’humain, alors il y a une incertitude et c’est ce qui rend la méthode sûre et fragile. Elle ne peut pas connaître à l’avance ce que nous serons puisque nous l’ignorons nous-mêmes. On apprend ensemble . Peut-être aussi qu’elle nous fait confiance car elle croit en l’autre à qui elle dit à qui elle transmet. Il me semble (peut-être) que c’est son défi. Parier que l’on va se connecter à cette part de grande humanité qui est incontournable en chacun, pour pouvoir conter, donner aux autres un bout d’histoire de cette humanité.
En ce qui me concerne Lorette m’a fait comprendre ce que voulait dire « transmission orale » juste par les mots la voix et le corps. Une conteuse hors pair qui réussit son pari !!!!
Dominique Dubrach 67 ans Grande – Synthe été 2019

Concernant le stage, cela m’a beaucoup plu, je ne pensais pas savoir conter. J’ai découvert plein de choses nouvelles comme par exemple les images et les odeurs.... En plus j’ai bien aimé notre petit groupe.
Je crois que ce stage m’a beaucoup apporté, j’ai déjà commencé un autre petit conte.
Robin Masschellier 16 ans la Grande - Synthe été 2019

Ça a été une très belle semaine remplie de partage et d’imaginaires si différents. Le groupe était vraiment formidable, j’ai vraiment senti une belle communion entre nous tous. Je n’ai pas grand chose à rajouter. Juste que cela a été une belle expérience qui m’a donné envie de poursuivre dans la voie du conte.
Thibaud Hespel 19 ans Grande –Synthe été 2019

Une montagne russe d’émotions (avec ses hauts …Et ses bas voilà comment je définirais cette semaine d’atelier, j’arrivais en ne connaissant que le conte écrit et quelques conteurs sans connaître aucune technique. J’ai connu le bonheur de l’oralité, de la transmission orale, de se détacher du texte de l’écrit ; ne plus avoir « ces lignes de textes écrits devant les yeux », cet horrible terme : le par cœur… Le plaisir d’écouter, recevoir, vivre un conte, l’apprécier, le digérer et le transmettre. Lorette nous a guidés à travers différentes étapes qui nous ont bouleversé les sens, la parole et nous ont appris à compter sur le conte (facile, celle-là), et puis voilà que vient un exercice et patatras, je le rate magistralement, mes années d’improvisateur à gesticuler et incarner différents personnages me font partir dans des débordements. Je réfléchis, je me remets en cause et me dis que cette belle veste (pas du tout mon style mais belle quand même) dans la vitrine n’est pas pour moi, qu’elle ne va pas me convenir. Je partage mes doutes avec Lorette, lui dis que je ne vais pas monter sur scène, elle m’encourage à terminer l’atelier, ce cycle, on en discute et elle me propose un conte traditionnel. Je le lis et n’y trouve pas beaucoup de plaisir, je le travaille quand même et là le ‪samedi après-midi, Lorette « décoince » quelque chose en moi, je (re) trouve le plaisir de conter cette histoire, sur scène devant les spectateurs, je me sens prendre du plaisir, décoller et les réactions des gens sont un pur bonheur. Le conte est une drôle d’aventure, pas évidente mais quel bonheur quand on y arrive. Elle me va quand même fort bien cette « veste qui n’est pas mon style » !!!
Laurent Dziubas 54 ans Grande –Synthe été 2019

Le stage de niveau 1 donné par Lorette Andersen a été riche d’enseignements et de rencontre. J’ai particulièrement apprécié l’immense savoir de l’animatrice et sa capacité à adapter les approches pédagogiques aux besoins et capacités des personnes.
Parfois pas facile, car le stage peut remettre en question des certitudes. On est assez déstabilisé pour se mettre en travail mais pas trop pour ne pas tomber… En tout cas elle ne lâche pas ce qui lui paraît être le fondement de son enseignement. Donc on marche et on avance, toujours en sécurité.
Pour ma part, après des années de recherches personnelles, pour la première fois, j’ai profondément compris que l’oral venait avant l’écrit !
Au final, je remercie Lorette pour l’immense générosité dont elle fait preuve.
Joel Danielian 63 ans été 2019 Plan-les-Ouates

Stages d’écriture

Je crois qu’il ne se passe pas un jour sans qu’à un moment ne me revienne à l’esprit un épisode de ces deux années de travail, de recherche, de "tempêtes des cerveaux", de rire, d’émotion...Comme nous l’avions déjà observé en cours d’atelier, cela a aussi changé ma façon de lire, d’aborder un auteur, d’en profiter et de la savourer. Cecile Streckeisen atelier ecriture 2011-2013

atelier d’écriture : aller à la découverte de sa propre créativité, apprendre à jouer avec les mots, les déguster. Constituer une bibliographie d’auteurs favoris en connaissance de causes. Puis lire, lire, lire. Echanger avec le groupe et progresser !
Rosemarie 2013-2016

Pour moi, l’atelier d’écriture c’est :
- Découvrir comment les lecteurs "reçoivent" ce qu’on écrit
- Apprendre à faire naître les sentiments chez les lecteurs
- Découvrir plusieurs façons d’écrire un texte
- Apprendre plusieurs techniques d’écriture
- Découvrir les erreurs à ne pas commettre
- Se surprendre en voyant qu’on peut écrire des textes dont on ne se sentait pas forcément capable
- Savoir comment écrire une description, un dialogue, un monologue, un soliloque, un portrait, une poésie
- Comprendre comment rendre un texte captivant
- Comprendre l’importance de la personnalité des personnages
- Découvrir des auteurs qu’on n’aurait pas pensé à lire et tester leurs techniques
- Passer un agréable moment d’évasion entre ami(e)s
Anne-Corinne 2015-2017

Je m’étais inscrite à l’atelier de sensibilisation de Lorette dans le but d’apprivoiser à nouveau l’activité d’écriture qui m’avait quittée. J’ai été comblée et enthousiasmée par les exercices proposés et l’intérêt des moments d’analyse des écrits de chacun-e. Le temps a passé trop vite. Dans la foulée, je me suis engagée pour une année d’ateliers mensuels pendant laquelle j’ai découvert comment débusquer les clichés ou se dépouiller des commentaires, l’art d’écrire un poème et de décrire une photo à un aveugle.
Merci Lorette !
Eveline 2016-2017

Ce que j’ai apprécié dans l’atelier d’écriture animé par Lorette, c’est la possibilité qu’elle nous offre de nous remettre en question. De plus, elle arrive à instaurer un climat de confiance tant avec elle qu’entre les participants. J’ai appris beaucoup d’approches sur l’écriture, ce qui ne fait pourtant qu’attiser ma curiosité d’en connaitre davantage.
Fanny 2016-2017

’ai vécu une belle première expérience lors de cet atelier
Les propositions d’écriture sont très intéressantes, agrémentées de lectures inspirantes.
Je le recommande à toutes celles et ceux qui désirent s’immerger durant deux jours et demi dans l’écrit.
Florence 61 ans automne 2019


Site mis à jour, le 17 juin, par Lorette Andersen, Conteuse - Site créé, hébergé et référencé par Provence Infos, Webmestre du site www.mondoral.org