Du 7 octobre au 25 novembre en Eure et Loir, 45 représentations avec 25 artistes passionnés, 17 conteurs et 8 musiciens pour rendre hommage à la féminité et à la maternité. De jeunes talents prometteurs ou des conteurs confirmés de Beauce ou d’Afrique, de Bretagne ou d’Haïti. Avec, cette année, un invité d’honneur : Yoshi Oïda, un grand monsieur du théâtre et du cinéma !
 
Tout-Public

 Hommage à la femme amazigh , textes, conte, slam contes, poésies, musiques et danses berbères

 Les fiancées d’Anzar - Malika Halbaoui, Kahina Afzim et Mokrane Adlani

 Vendredi 20 novembre – 20h30 - Salle André Malraux – Luisant


JPEG - 677 ko

| Malika Halbaoui, conte, textes, slams, Kahina Afzim, guitare, flûtes, percussions, chants et danses traditionnelles, Mokrane Adlani, violon, oud électro acoustique et chant
Direction artistique : Pascal Fauliot

Les Berbères, les Imazighen, les "hommes libres", sont les premiers habitants de l’Afrique du Nord. Ils ont absorbé les invasions romaines, vandales et arabes tout en sauvegardant en grande partie leur langue et leur culture. Les femmes tiennent une place centrale dans la transmission orale et l’équilibre masculin-féminin est la base de leur identité, surtout dans la société matriarcale touarègue.
Dans ces contes et légendes berbères, les femmes rivalisent en élégance avec des juments par leurs danses, mettent en défaut les savants, récitent des poèmes qui chantent le désert et l’imzad, le violon à une corde, qui ne peut vibrer dans les cours d’amour que sous les doigts des musiciennes touarègues. Elles se fiancent aussi avec Anzar, l’ancien dieu de la pluie pour appeler sur la terre l’eau féconde et tresser des arcs en ciels. Elles tissent ainsi, inlassablement, des récits où chants, poésies, émotions, rires et danses se mêlent pour célébrer la vie et l’amour.Une conteuse inspirée magnifiquement accompagnée par une chanteuse à la voix cristalline et un virtuose du violon et du oud qui joue pour les plus grands chanteurs kabyles. La musique, typiquement berbère, nous fait voyager dans un monde méconnu et envoûtant, du blues touareg aux rythmes gnaouas.

Extrait de presse sur l’avant-première :
« L’expressive conteuse Malika Halbaoui était accompagnée par deux excellents musiciens, sous la direction artistique de Pascal Fauliot. Cette compagnie est à la hauteur des Spectacles inoubliables de Peter Brook, tel le Mahabharata. Malgré le vent frais, le public a été transporté au pays des contes poétiques et émerveillé par ces artistes d’une grande qualité professionnelle. »
LE JOURNAL DU CENTRE – septembre 2015

Création de la Cie Hamsa, co-production Les Inédits de l’Yonne.
Avec le soutien des Festivals du Légendaire et TréTeaux dans la soirée, des Villes d’Auxerre et de Luisant |

- À partir de 8 ans
- Durée : 1h30
- Tarifs : 7€ et 5€ - Gratuit pour les moins de 12 ans
- Réservations : 02 37 91 09 75 - culturel@ville-luisant.fr

extraits vidéo du Spectacle :

le site de Malika Halbaoui :
http://www.la-parole-est-un-art.fr/

en lien avec le Spectacle :

Portraits de femmes berbères d’Algérie
Expo photos de Marc Garanger

JPEG - 52.8 ko

Mobilisé pendant la guerre d’Algérie qui le révolte, Marc Garanger s’arrange pour ne pas avoir d’autre arme qu’un appareil photo. Fasciné par la noblesse des femmes berbères, il en photographie plus de 2000.

Ces portraits émouvants, témoignage d’un peuple opprimé et d’une culture menacée, ont fait le tour du monde et contribué à dénoncer cette tragédie.
- du lundi 16 au jeudi 19 novembre - Salle du Conseil municipal – mairie - Luisant
- le soir du Spectacle, dans le hall de la salle André Malraux de Luisant



© 2019 Patrick ROUDEIX, Webmestre du site... du Portail "www.mondoral.org"
14206