"Caminante no hay camino, se hace camino al andar". A. Machado.

Parcours.

Marcheur, il n’ a pas de chemin, le chemin se construit en marchant"

"Mercedes est née à la Havane, une ville grande et vieille, aussi grande et vieille que ses rêves. À la Havane elle fait ses études d’Histoire de l’Art à la Faculté des Arts et des Lettres. Passionnée par le désir de raconter des histoires, elle intègre dans les années 90 les ateliers crées au Grand Théâtre National par les fondateurs du renouveau du conte à Cuba.

Arrivée en France en 1999 elle raconte dans les salles, bibliothèques pour les grandes et petites oreilles. Elle invite des musiciens partager la scène pour accompagner les récits contes et poésie d’auteurs de l’Amérique Latine et la Caraïbe comme José Marti, Patrick Chamoiseau, Garcia Màrquez,Nancy Morejon, Eduardo Galeano, Luis Sépulveda.

En résidence artistique au Centre de Rencontres Culturelles Fonds St Jacques en Martinique en 2014, elle présente sa crèation " Contes Nègres de Cuba", d’après les contes de tradition orale afro-cubaine publiés en France.

Mercedes chante et raconte les histoires de Cuba et la Caraïbe et aussi des récits de la littérature d’ Amérique Latine. Ses histoires nomades ont voyagé aux festivals en France, Espagne, Suisse, Martinique, Guyane et Cuba.

"De sa voix chaude et vibrante elle raconte et chante les histoires issues de la tradition oral cubaine,afro-cubaine, et latino-américaine. Histoires parfumées des arômes de sel qui portent les souvenirs de cyclones, les chants de colibris, les avatars des dieux, qui habitent dans les fleuves ou dans la mer, sédimentés dans l’ imaginaire, comme un corail..."

"La parole de Mercedes Alfonso est nourrie de la tendresse qu’elle porte à ses semblables. Parfois conteuse, parfois transmetteuse de textes dans lesquels se mêlent l’engagement et la poésie (Eduardo Galeano), elle prend soin des hommes et des femmes qui habitent ses histoires. Aucun effet, pas d’artifice, seulement sa voix, ses mots d’une grande sincérité et l’émotion affleure et alterne avec le rire sous son œil amusé.Ecouter Mercedes Alfonso, c’est se donner la possibilité de regarder le monde sans amertume." Marc Buleon. Conteur. Dir de la " Folle Nuit du Conte".

JPEG - 162.6 ko
JPEG - 73.6 ko
JPEG - 126.1 ko
JPEG - 162.6 ko