Mondoral.Org le site portail des Arts de la Parole
- Répertoire - Contacts
    - Presse - Liens
  - Thèmes
Raphaël Rémiatte
Parcours


JPEG - 9.8 ko

 
 
 
 
 
 

JPEG - 6.9 ko

 
 
 
 
 
 

Conteur, photographe, Raphaël Rémiatte a d’abord été Marin Pompier, avant d’être diplômé de l’École de Paris des Métiers de la Table et de devenir chef de partie saucier dans un restaurant gastronomique, étoilé au guide Michelin et dirigé par un disciple de Joël Robuchon. Formé par la suite au métier de Libraire, il travaille alors quelques années à feu la Librairie Weil, avant de suivre pendant 4 ans, les cours Arts et Techniques de l’Acteur à l’école Claude Mathieu, toujours à Paris. Comme Conteur, il se perfectionne auprès de Muriel Bloch, Rufus et Pépito Matéo et se produit depuis, un peu partout en France.

Côté photographie, en 1999, il commence à photographier dans son atelier le peintre scénographe André Beaurepaire qui fut lancé dès 1945, à l’âge de 20 ans, par Jean Cocteau et qui fit des décors et des costumes pour l’Opéra de Paris, de Nice, d’Amsterdam, de Londres, la Scala de Milan. Il exposa aussi toiles et dessins à New York, San Francisco, Genève, Londres, Paris, Montego Bay en Jamaïque… et fut sollicité en 1991, par le couturier Yohji Yamamoto pour réaliser les décors d’un de ses défilés Haute Couture dans la Cour Carrée du Louvre.

En 2009, toujours avec André Beaurepaire qui joue son propre rôle, Raphaël Rémiatte créé « Le Peintre et son Modèle ». Un jeu photographique et vidéo, dans lequel, il est tout à la fois devant et derrière son appareil photo, mais aussi costumier, coiffeur, maquilleur, accessoiriste… et évidemment Modèle. Passant d’un personnage à un autre, il donne alors vie à une multitude de personnages hauts en couleur, d’hier ou d’aujourd’hui, d’ici ou d’ailleurs, réels ou imaginaires : Poilu de 14, Neandertal, banquier, ouvrier, Marcel Proust, chevalier, écossais, pharaon, enfilant aussi bien pantalons que robes pour aborder l’identité et le genre, l’écologie aussi, recyclant dans ses photographies tout ce qui lui passe sous la main et provenant des poubelles ou de la rue, végétaux, plastique, papier, canettes…

Dès 2012, ce jeu photographique devenu questionnement sur l’identité et la représentation de soi est exposé chez Agathe Gaillard, première galerie en France, si ce n’est au monde, à avoir imposé dès 1975, la photographie comme œuvre d’art de collection. Exposant au fil des décennies, des photographes de renommées internationales, tels que Manuel Alvarez Bravo, Henri Cartier-Bresson, Marc Riboud, André Kertész, Édouard Boubat, Robert Doisneau, Jean Loup Sieff, Gisèle Freund, Hervé Guibert, Bernard Faucon, Ralph Gibson… Raphaël Rémiatte a aussi exposé à l’Hôtel de Ville de Vitry-le-François, à la Mairie du 1er arr. de Paris face au Louvre ainsi que dans les médiathèques de Tournan-en-Brie, Vitry-le-François et de Boulogne-Billancourt, en 2020.

— > QUI DIT JE EN MOI ?

https://www.facebook.com/raphael.remiatte.photographe

https://www.instagram.com/remiatte.portrait

— > PHOTOGRAPHIE DE RUE

https://www.instagram.com/remiatte_street


Haut de Page
Répertoire


JPEG - 7.3 ko

 

 

 

 

 

JPEG - 27.8 ko

 

 

 

 

 

JPEG - 7.3 ko

 

 

 

 

 

JPEG - 27 ko

 

 

 

 

 

JPEG - 17.9 ko

 

 

 

 

 

 

 

 

 

JPEG - 17 ko

Pour recevoir plus d’infos, un devis, une disponibilité, un thème, n’hésitez pas à nous contacter.

 

DE LA PHOTOGRAPHIE OU DE L’ART DE REGARDER

EXPOSITION PHOTO Que ce soit sous la forme d’une carte blanche ou sur un thème de votre choix, Raphaël Rémiatte peut vous proposer des expositions sur mesure et mettre à votre disposition un diaporama à voir en ligne. Cela permet de visualiser à distance, tout projet d’exposition éventuelle sur un thème libre ou imposé.

EXPLORATION PHOTOGRAPHIQUE A l’occasion des journées du Patrimoine ou à tout autre moment, se réapproprier un lieu familier et le redécouvrir à travers l’acte de le photographier. Ce pourrait être l’effervescence d’une bibliothèque, l’architecture d’un quartier, la vie d’un jardin. Et de cet atelier qui demandera concentration et observation, pourrait naître une exposition des photos prises par les participants avec mon appareil photo. (10 ans+)

 

REGARDER VOIR En tant que conteur, je viens avec les mots et l’auditoire qui les reçoit, se créé alors ses propres images mentales. En tant que photographe, je viendrai avec les images et ce sera au public d’apporter les mots. Il sera invité à observer, comparer, commenter spontanément les photos, à affûter son regard, à développer son sens critique… (8 ans+)

DEVINE LA PHOTO L’image, omniprésente, envahit les réseaux sociaux, l’espace public, les magazines, les téléphones portables, parfois jusqu’à saturation. Ici, l’image se fera désirer et ne sera montrée au public que si celui ci me pose les bonnes questions et se rapproche suffisamment du sujet de l’image. Questions auxquelles je ne répondrai que par oui ou par non. Il faudra donc faire preuve de curiosité et de sagacité pour découvrir une sélection de mes photographies. (8 ans+)

 

DE LA TRADITION ORALE OU DE L’ART D’ÉCOUTER

ÉCOLOGIE… Y A RIEN QUI DURE TOUJOURS MAIS QUAND MÊME : Des contes des quatre coins du monde pour bien prendre conscience de la fragilité et de la magnificence de la Nature et des écosystèmes. Et après les contes, un jeu interactif pour évoquer le développement durable, recyclage, économie d’énergie, préservation des espèces et des milieux afin d’essayer de transmettre aux générations futures un monde plus viable et plus vivable. (6 ans+)

DANS MON JARDIN, J’AI DESCENDU : Voici des fruits, des fleurs, des feuilles et des branches comme dirait Verlaine. Mais voici aussi des légumes et de précieuses petites bestioles qui nous font l’honneur de visiter nos jardins potagers. Et avant de se quitter, un jeu autour de notre belle langue française qui utilisent abondamment des noms de fruits et légumes pour dire les choses. (6 ans+)

 

HALLOWEEN LA CELTE : Pour frissonner tous ensemble en célébrant les origines celtes de la fête de Samain qui marquait l’entrée dans la saison sombre. Des contes palpitants d’Irlande ou d’ailleurs qui se dérouleront à la nuit tombée, quand tous les chats sont gris… ou presque ! (6 ans+)

TEMPS DE NOËL ET DE L’AVENT : Des histoires merveilleuses et facétieuses qui font rejaillir les souvenirs d’enfance. Des histoires où l’on croise lutins, sapin bavard comme un conteur, des ours, des loups, et même un Père Noël étourdi et puis de la neige à volonté. (5 ans+)

 

SPORT, MUSCLES & NEURONES : Dépassement de soi, humilité, goût de l’effort… il en faut des aptitudes physiques et mentales pour pratiquer un sport par passion ou professionnellement. Alors côté muscles, quelques contes “sportifs” et côté neurones, énigmes à résoudre. Également disponible, atelier corporel et lecture ados adulte. (7 ans+)

LE MENSONGE EST DANS LE CONTE : C’est vrai ce que tu racontes ? me demande parfois un enfant en plein milieu d’un récit. Bien sûr que c’est vrai, je ne vais quand même pas te dire que les conteurs sont menteurs, ce serait un mensonge sinon. Alors au menu ici, menteries cocasses et autres contes rocambolesques pour le plaisir de mentir, euh non, de raconter des histoires ! (4-6 ou 6 ans+)

 

DESSINE-MOI UN CONTE : Ou comment dresser une passerelle entre le conte et le dessin, entre les mots et les images, entre littérature orale et bande dessinée.

SAPERLIPOPETTE, C’EST CHOUETTE LE FRANÇAIS : Moins gutturale que l’allemand, moins sonore que l’italien, la langue française coule comme l’eau de roche qui dévale joyeusement de la montagne. Elle est aussi un partenaire de jeux idéal et enthousiasmant pour petits et grands… (+ d’infos sur demande)

 

JAPON, EMPIRE DU SOLEIL LEVANT : zen, philosophes, raffinés, respectueux du vivant, ces contes japonais se passent sur terre, sous les eaux, dans les airs, aux plus près des cygnes sauvages, des grues cendrées, des tortues et même d’un dragon à huit têtes. (6 ans+)

LÉGENDES INDIENNES D’AMÉRIQUE : Un grand souffle de liberté parcourt les récits Iroquois, Sioux, Black Feet, Navajo ou Cheyenne. Ils nous emmènent à travers des paysages bien réels du continent nord américain, grande prairie, zone boisée, grand canyon mais aussi dans des contrées imaginaires par delà les nuages. (6 ans+)

 

GRAND NORD INUIT : La vitalité, l’humour et le puissant imaginaire du peuple Inuit sont éblouissants. Avec eux, nous parcourrons la banquise en traineau, nous slalomerons en kayak à travers les icebergs, nous irons même rencontrer le grand Esprit de la lune. Rire et dépaysement garantis ! (6 ans+)

AUSTRALIE ABORIGÈNE : Arrivés en Australie, il y a 40 000 ans, les aborigènes ont développé un puissant imaginaire grâce au Temps du Rêve, un espace-temps parallèle au nôtre, qui leur permet de voyager dans le temps passé, présent et futur et d’expliquer pourquoi les choses et les paysages sont ce qu’il sont. La faune, la flore, la terre sont au centre de tous leurs récits. Koala, émeu, autruche, kangourou, boomerang, didgeridoo ont tous leur raison d’être. (6 ans+)

 

TERRE D’IRLANDE : Cernée par une mer impétueuse, couverte de forêts, parsemée de lacs et de rivières tumultueuses où frétillent saumons et truites sauvages, murets de pierres où se faufilent d’espiègles lutins… Assurément, partir pour l’Irlande c’est la garantie prendre un grand bol d’air frais revigorant ! (6 ans+)

RUSSIE DES STEPPES : Poétiques, truculents, merveilleux, cocasses, ces contes russes ouvrent toutes grandes les portes de l’imaginaire. Ils sont parmi mes contes préférés et je ne me lasse jamais de les raconter. (4-6 ou 6 ans+)

 

EUROPE DU NORD : Cap au nord vers l’Écosse, la Scandinavie et ses paysages de lacs, de fjords, de montagnes où errent de stupides trolls, des loups solitaires et où les immenses forêts de sapins disparaissent sous la neige. (6 ans+)


EUROPE DE L’EST : Estonie, Tchéquie, Roumanie, Pologne, Hongrie, Russie… il vaut mieux visiter confortablement assis en écoutant des contes qu’y aller à pied. Ça use moins les semelles et tant pis si le conteur y laisse de la salive, c’est son métier après tout ! (7 ans+)

 

ÉPICES ET MÉDITERRANÉE : Cap au sud, vers les pays qui bordent la Mer Méditerranée. De la barque d’un pêcheur syrien au dos de chameau d’un jeune sultan égyptien qui fait route dans le désert, sans oublier Nasreddine Hodja, idiot ou sage selon qu’on est victime ou spectateur de ces déroutantes facéties. (7 ans+)


Haut de Page
Presse


JPEG - 7.2 ko

 

 

 

JPEG - 9.1 ko

 

 

 

JPEG - 11.4 ko

 

 

 

JPEG - 5.6 ko

 

 

 

JPEG - 10 ko

 

 

 

JPEG - 6.1 ko

 

 

 

JPEG - 8.9 ko

 

 

 

 

 

 

 

REVUE DE PRESSE :

Tremblay-en-France : Un grand merci de toute l’équipe à Raphaël Rémiatte, hôte charmant et excellent lecteur de ces Paroles de Poilus. Même les enfants les plus réticents au départ ont fini par être captivés par le destin tragique de ces milliers de soldats, pour certains à peine plus âgés qu’eux.

Les ateliers de dessin et d’écriture ont parfaitement complété les lectures et ont permis à tous les participants d’exprimer, chacun à sa manière, leurs émotions et leur vision de cette période de l’Histoire". Très bonne continuation à vous. (Rita Zampaglione - Responsable Actions culturelles et partenariats - Médiathèque Boris Vian)

 

Grigny : Nous sommes très heureux d’avoir reçu Raphaël Rémiatte dans nos deux médiathèques, pour Halloween. Multipliant les rôles de “méchant et de gentil” il se débrouille pour apporter à cette fête celtique de veille de Toussaint, une nuance magique et féerique, ce qui est un vrai bonheur. Il met tant de conviction dans ses personnages qu’avec pas moins de sept contes différents, il a réussi à emmener plus de quatre vingt enfants avec lui. (Marie-Aline Godot responsable Médiathèque Pablo Picasso et du secteur "Adultes" des médiathèques de Grigny)

 

Vaujours : Merci pour ces contes de Noël (3-6 ans) et ces beaux contes Inuit (6 ans+). On revient avec vous à la tradition du conte, à la parole donnée comme on offre un cadeau. De beaux contes habités, servis par un conteur généreux et original ! Ce fut aussi une belle rencontre avec non seulement un conteur extraordinaire mais aussi un artiste avec beaucoup de talent et de simplicité. (Laurence Sbik, bibliothécaire jeunesse)

Belleville sur Saône : Deux séances de contes de Noël pour un total de presque 100 personnes !!! La première à partir de 6 ans, très vivante et pleine d’humour. La deuxième toute aussi vivante et adaptée aux 4-6 ans. Tous les mercis des enfants ou encore les “c’était trop bien” récoltés à la fin de la séance en disent long sur ce joli succès !! Bonne continuation. (Florine Lacharme, bibliothécaire jeunesse)

 

Granville : C’est toujours un plaisir de découvrir l’univers d’un conteur… Et quel bonheur de récolter les impressions juste après : les enfants aux joues rougies, dire : “ Il était gentil le géant…” et les adultes : “ Je croyais que c’était que pour les enfants et vraiment j’ai aimé ! ” ou encore “ Merci ça fait du bien ! ”. Alors, oui, merci Raphaël pour ce bon moment au jardin, ça redonne des vitamines. (Marjorie Defosse, médiathèque)

 

Cormeilles-en-Parisis : Tout comme nos petits spectateurs, j’ai été bufflée par votre présence. Sans artifices, vous avez su nous transporter au pays des contes sur le thème du Mensonge. Le choix des histoires était parfait puisque les enfants ne les connaissaient pas pour la plupart. Ils ont découvert les menteries grâce à votre intervention. C’est avec certitude que je vous dit à bientôt et bonne continuation. (Melle Fernandes Catia, bibliothèque)

 

Le Croisic : Avec Il n’y a rien qui dure toujours Raphaël Rémiatte nous offre une sensibilisation au respect de la nature et à la protection de l’environnement à travers des contes de différentes cultures et un jeu questions réponses. (Mélanie Barrais)

 

Bezons : Votre prestation Laissez entrer la Poésie pour les 3-6 ans était bien sympathique. J’ai aimé votre entrée toute naturelle avec votre chemise à fleurs, votre canotier et votre valise, comme si vous arriviez de voyage, entamant la conversation avec les enfants, avant d’enchaîner tout naturellement sur les contes, poétiques à souhait et d’inviter le jeune public à chanter une suite de comptines… Au plaisir de vous retrouver ! (Angélique Vallet)

 

Paris 15e : Raphaël Rémiatte conteur - photographe a emporté son public au cœur des tribus indiennes, voyageant de rivières en forêts, accompagné d’animaux tels le porc-épic, le lièvre, l’aigle.... animaux tutélaires des légendes indiennes. Sans aucun décor, ni effets spéciaux, il a su nous transporter au cœur de l’âme de ces peuples magnifiques et mystérieux. Ton juste, gestuelle ample, passion animent ce conteur. L’Amérique des Indiens était au rendez-vous. Le public a été ravi de ce voyage initiatique. (Michèle Laffage – chargée des animations - bibliothèque Gutenberg, Paris 15e)

 

Cormeilles-en-Parisis : Toute l’équipe se joint à moi pour vous remercier d’avoir su captiver les enfants et les parents, samedi dernier, en les invitant à écouter vos merveilleux contes de Russie. Sans accessoires, grâce à des mots justes et à une gestuelle impeccable, vous arrivez à faire voyager notre imaginaire. On est transporté. Encore merci et à bientôt ! (Mme Leclerc, responsable bibliothèque)

 

Paris 15e : Dans le cadre de la Nuit de la lecture 2019, Raphaël Rémiatte de la Compagnie « Pirouette Queue de cerise » est venu conter à la bibliothèque municipale Andrée Chedid. Sans décor ni accessoire inutile, il nous a fait voyager dans le Grand Nord Inuit. Les deux contes proposés étaient tous les deux teintés de touches d’humour et il y a eu une bonne interaction avec les enfants. Sa voix claire et charismatique a conquis un public familial (environs 30 enfants et une vingtaine d’adultes). Les bibliothécaires ont eu plusieurs retours très positifs de la part des parents et des enfants. (Blandine Le Bras, Bibliothèque Andrée Chedid, Paris 15e)

 

Margny-lès-Compiègne : Contes du Japon, très philosophes, zen et poétiques… Que du bonheur, on a tellement besoin de la douceur des mots. (Donatienne Viérin, spectatrice)

Jouy Le Moutier : Raphaël nous a emmené tout au long des contes dans un voyage au cœur du Japon. Petits et grands se sont laissés emporter et ont découvert avec plaisir l’univers des contes japonais. Grâce à des mots justes et à une gestuelle appropriée, il arrive à faire voyager notre imaginaire. (Fabienne Battagliola, Bibliothécaire jeunesse, Assistante Programmation Jeune Public et Animations Scènes ouvertes au Centre Culturel de Jouy Le Moutier)

 

Sartrouville : Un grand merci à Raphael pour nous avoir fait toucher du doigt ce pays si lointain qu’est l’Australie. Il nous a livré un réel spectacle de contes presque documentaires par moment. On a beaucoup appris et voyagé avec lui au fil de ses mots. Rapport au public chaleureux ; participation forte des enfants présents.
Merci aussi pour le prolongement après le spectacle autour des photographies de l’Australie et du sons du didgeridoo. C’était une découverte pour la majorité des enfants que nous accueillons. A l’année prochaine pour les contes en chocolat ! (Mme Canivet, responsable section jeunesse de la bibliothèque Stendhal)

 

Dernières Nouvelles d’Alsace : Raphaël Rémiatte, attachant conteur parisien, s’est produit dans un décor incitant au voyage, donnant avec beaucoup d’humour et de justesse son spectacle Épices et Méditerranée. Un charmant moment passé avec ce comédien aux multiples facettes.

Melun : Merci Beaucoup Raphaël pour cette contée chez les Inuits après Épices et Méditerranée. Nous avons été une nouvelle fois embarqués et personnellement impressionnée par votre énergie. (Vinciane Lecoq, bibliothèque)

 

Nemours : Merci pour cette jolie balade dans la verte Irlande, au pays des Pixies, des légendes celtes. 30 personnes petits et grands rêveront sans doute du Roi Saumon, de lutins et de champs de fleurs de Jacobées… Grand merci. (Florence Couvreur-Neu, directrice de la médiathèque)

Charente : Je trouve que ce conteur est vraiment superbe. J’espère qu’il continuera ce métier. Irlande (Célia, spectatrice de 9 ans)

Chennevières sur Marne : Raphaël Rémiatte est venu conter à la médiathèque Albert Camus de Chennevières-sur-Marne le samedi 15 décembre 2018. Son spectacle de contes et légendes d’Europe du nord a enchanté les petites et grandes oreilles. Le public sous le charme a voyagé d’Écosse en Suède puis de Norvège en Laponie, féériquement envouté par la force de la parole du conteur. Ce samedi, l’imaginaire était au rendez-vous à la médiathèque. Merci Raphaël (Dominique Klusiewicz, Directrice de la médiathèque Albert Camus)

Courbevoie : Soirée magique à Courbevoie ! Avec Raphaël Rémiatte, nous sommes emportés au cœur de l’Europe centrale, de la nuit, de la Transylvanie… Frissons, merveilles et poésie au menu de ces contes d’Europe de l’Est qui ont captivé les enfants et leurs parents ! Nous avons croisé Dracula, de courageux chevaux, une Oiselle de feu…


Haut de Page
Contacts


- conteur.pirouette@orange.fr

- Tél. : 06 76 62 19 56


Haut de Page
Liens


- Pirouette Queue de Cerise : Association de Conteurs & Compagnie

Haut de Page

Thèmes

 

- Mondoral : Le Monde de l'Oralité : Annuaire, Moteur de recherche, Annonces, Festivals, Parutions, Formations, Spectacles, Lettre d'Infos...

Russie - Irlande
Japon - Inuit - Indien
Australie - Méditerranée
Europe du Nord et de l’Est

Noël - Halloween - Sport
Photos ou l’Art de Regarder
Jeu de Mots - Mensonge - Jardin
Écologie - Dessine-moi des Contes