Le Réseau Professionnel des Conteurs francophones, des arts de la parole et du Récit.
S'inscrire Déjà inscrit : Votre compte | mot de passe oublié ?
 

Vous n'êtes pas seul... 98 visiteurs en ce moment

Visiteurs et Abonnés, nous travaillons à des modifications importantes, risque de perturbations... mille et une excuses., si vous rencontrez le moindre problème lors de votre navigation ou de l’utilisation des services Internet, contactez, Gérard Savoye : Mél : horetol@horetol.com - Tél : 04 2273 1254 / 06 0726 1364
Le site en quelques chiffres : 428 Rubriques - 5 089 Articles - 698 événements - 1755 Abonnés 22 35 Inscrits - 2 362 976 clics sur Profils - 13 870 Visiteurs, 67 515 Visites/mois en moyenne depuis le 1er janvier - 34 400 pages référencées dans Google).
Infos Hebdo Annuaire Spectacles Formations Calendrier Actualités Abonnements Mode d’emploi

 Calendrier
Raconter pour soigner Raconter pour soigner

du lundi 27 février au mercredi 1er mars 2017

Raconter pour soigner

3 jours (20 heures) avec Anna ANGELOPOULOS

Formation du 27 février 2017 au 1er mars 2017

Lieu : 41000 Vendome

Publié par CLiO Contact : isabelle.desoeuvre@clio.org Raconter pour soigner

En grec, le conte s’appelle « para-mythe », terme qui désigne un mythe mineur, un mythe en parallèle. En grec ancien, « para-mythia » signifie par ailleurs « consolation ».
Comment le conte de transmission orale nous console-t-il ? Des exemples sont donnés montrant que le conte populaire met en scène la représentation de l’impensable, de la mort ou de l’amour. Ainsi, telle mère esseulée, endeuillée, donne vie avec ses larmes à un enfant invincible qui s’appelle « Jean des larmes » et la rend heureuse.
Le conte oral accompagne donc les moments de passages symboliques car il met en scène des traversées initiatiques, telles la naissance, les transformations vitales à la puberté ou encore la rencontre amoureuse. Le conte oral est récit en images oniriques. Il nous console en nous apaisant lorsqu’il emprunte le chemin très particulier de la métaphore qui permet la mise en récit de ressentis indicibles et inaccessibles.
En s’adressant à l’enfant en nous, le conte soigne, car il porte et accueille en son sein notre enfance oubliée. Plusieurs exemples sont donnés d’utilisation thérapeutique du conte, soit dans des situations de la vie courante, soit à partir de l’expérience d’Anna Angelopoulos tirée d’ateliers thérapeutiques qu’elle anime dans un contexte de soins psychiatriques, au centre Antonin Artaud de Reims.

Anna ANGELOPOULOS
Psychanalyste et spécialiste du conte, elle dirige depuis plusieurs années le Catalogue du conte grec, publié en plusieurs volumes en grec et en anglais. Elle a dirigé la rédaction du
n° 57/58 des « Cahiers de Littérature Orale » : « Comment classer, nommer les contes populaires ». Elle a traduit et publié chez José Corti les « Contes judéo-espagnols des Balkans » ainsi que dernièrement les « Contes de la nuit grecque ». Elle enseigne à la Maison du Conte de Bruxelles.

→ niveau requis : tout public
→ date limite d’inscription souhaitée : 27/01/2017
→ tarif particuliers / prise en charge employeurs : 390 € / 680 €


 Les évènements en cours...

Raconter les contes chinois ici et maintenant. En se frayant des passages hors des sentiers battus,

Stage 6-7-8 janvier 2020 Paris 75012

du 0000 au

Lieu :

Publié par Gérard Savoye, Webmestre du site...
Contact :

Jihad Darwiche
Véronique Girard, Conteuse-Chanteuse
Lecorpsdeloeuvre
Alfonso Mercedes Cie Ekelekua
La Parole Fertile
Sylvie Le Secq
MARJORIE C. conteuse
Derouen Jean-Marc
Gens de Paroles
France Quatromme, La tricoteuse
La Nature Racontée
Julie Dourdy Brakabrik Théâtre
Amstramgram Dominique Gaillot-Monville
Raphael REMIATTE
Age d’Or de France
Compagnie Café-Crème
Contes et Conteurs
cale