Spectacles tout public


"...la parole du conteur, c’est le son de sa gorge, mais aussi sa sueur, les roulades de ses yeux, son ventre, les dessins de ses mains, son odeur, celle de la compagnie, le son du ka et tous les silences. Il faut y ajouter la nuit autour, la pluie s’il pleut, les vibrations silencieuses du monde". -Solibo le Magnifique, Patrick Chamoiseau.


Paroles face à la mer par les-trabouleurEs

CUBA, PAROLES FACE A LA MER. - TOUT PUBLIC - 1h 15. Spectacle de et par MERCEDES ALFONSO CONTEUSE CUBAINE.

Entre contes et chansons, on vous invite à un voyage intime parmi les ruelles et les quartiers de la Havane. Depuis le Malecon, ce mur de pierre qui sépare la terre de la mer et où, chaque soir, les habitants viennent s’asseoir à la nuit tombée, nous rencontrerons le ramasseur de fausses notes, un homme lézard amoureux, un pêcheur qui laisse filer le bonheur entre ses doigts, on marche derrière les traces des enfants jumeaux Taiwo et Kaindé, qui jouent de la musique devant le Diable ce jour la où les chemins de Cuba se sont fermés et ouverts à nouveau...

AMOUR À LA HAVANE.
"Sur la petite scène de la Maison de l’ Amèrique Latine, rue de la Course, Mercedes Alfonso endosse, en robe affriolante et bariolée, le destin de ses personnages. Sincère, l’oeil pétillant et le sourire généreux, elle part à la recherche de ces histoires qui traînent sur le " Malecon", ce mur de pierre qui sépare la terre de la mer à la Havane et où chaque soir, les habitants viennent s’ asseoir à la nuit tombée et ouvrent leurs coeurs.
Patiente, elle y pioche le récit du ramasseur de fausses notes, l’ histoire d’ amour de l’ Homme et la Femme et le fabuleux destin de l’ homme lézard.
Titrées " Paroles face à la mer", ces histoires promènent le public dans la tradition orale des Caraïbes et de Cuba, île mystérieuse au carrefour de moult cultures. Mercedes s’ en nourrit d’ailleurs et les défend " il y a la tradition orale cubaine,la poésie des contes afro-cubains, les récits latino-américains et le soleil des Caraïbes".
Festival " De bouche à oreille et de boca en boca". Strasbourg.


TROPIQUES DE CONTES. PAR MERCEDES ALFONSO ET SERGE TAMAS.

Spectacle Tout Public Durée 1h.

Deux conteurs de la Caraïbe unissent leurs voix, leurs chants et leurs musiques pour raconter des histoires de la tradition orale afro-cubaine.
Leurs mots font apparaître les dieux qui se cachent en pleine lumière, le royaume où ne naissent que des femmes par la volonté du Taureau, ces histoires sont traversées de poésie et d’un humour délicieux, hommage aux esclaves noirs de Cuba qui ont raconté la magie,l’odeur et le poids de son soleil. Spectacle inspiré du collectage de contes afro-cubains.

Spectacle : " LES VOIX DU TEMPS".HOMMAGE À EDUARDO GALEANO. Public adulte. 1h. Création 2014.
Mise en scène : Rémy Pons.
Raconté par Mercedes Alfonso et Paul Pons

JPEG - 346.7 ko

" C’ est une jeune femme qui avait gardé son bel accent cubain, et un vieux bonhomme qui avait perdu son accent de l’ Haute Loire.Ils ont le même amour pour des histoires de rien, qui parlent de femmes et des hommes d’ aujourd’hui, avec ou sans accent"..
" Si vous tendez l’oreille, vous distinguerez, dans la cacophonie universelle, les échos qui s’y répondent : premiers et derniers soupirs, bruissements de feuilles, mots d’amour, clameurs d’indignation, insultes proférées par des volailles, sérénades d’araignées, aveux arrachés, confidences chuchotées et vérités sorties de la bouche des enfants."

Alliant chronique et poésie, conte et manifeste, ces histoires brèves et infiniment justes s’assemblent pour faire entendre ceux que le vrombissement des machines du pouvoir a trop souvent et trop longtemps fait taire. "Les Voix du Temps" brisent les silences d’un monde désincarné qui vibre envers et pour tous.

"LUZ DE LUNA", SPECTACLE DE LA CONTEUSE MERCEDES ALFONSO, ECHAPPEE EN AMERIQUE LATINE. Création 2016.
SPECTACLE TOUT PUBLIC DURÉE : 1H

"LUZ DE LUNA}

"Raconte une possible traversée par quatre pays de l’ Amérique Latine, en partant du Brésil, en passant par la Colombie,le Chili et en remontant jusque à Cuba
On marche, on trace la trace, on traverse, et on rencontre Pedro et Maria à l’ embouchure de la rivière de l’ Amazone..on dit que Pedro est l’ homme le plus sorcier et Maria la femme la plus difficile qui a vécu dans ces contrés là !. On fait un pas et on arrive sur la cote du Pacifique en Colombie pour découvrir l’ histoire d’ Esteban le noyé le plus beau échoué sur la plage d’une péninsule colombienne, et tout au Sud, la où termine la Terre on rencontre Aladino Garib, marchand d’origine palestinien arrivé sur l’ île de Wellington tout au sud de Chili. On remonte vers Cuba pour connaître l’ histoire d’ Iluminada Peña jeune femme partie vivre une émigration dorée en France.. histoires d’errances, d’amour et de rencontres, sur le chemin il y a des hommes et des femmes. Et qu’est-ce qu’un homme sur le chemin ? Du temps, répondent les Mayas.

Extraits sonores

BOBOULE

Luz de Luna. Extrait.

Documents joints

PDF - 1.7 Mo
A télécharger