Le Réseau Professionnel des Conteurs francophones, des arts de la parole et du Récit.
S'inscrire Déjà inscrit : Votre compte | mot de passe oublié ?
 

Vous nêtes pas seul... 65 visiteurs en ce moment

Visiteurs et Abonnés, nous travaillons à des modifications importantes, risque de perturbations... mille et une excuses., si vous rencontrez le moindre problème lors de votre navigation ou de l’utilisation des services Internet, contactez, Gérard Savoye : Mél : horetol@horetol.com - Tél : 04 2273 1254 / 06 0726 1364
Le site en quelques chiffres : 428 Rubriques - 5 089 Articles - 698 événements - 1755 Abonnés 22 35 Inscrits - 2 362 976 clics sur Profils - 13 870 Visiteurs, 67 515 Visites/mois en moyenne depuis le 1er janvier - 34 400 pages référencées dans Google).
Infos Hebdo Annuaire Spectacles Formations Calendrier Actualités Abonnements Mode d’emploi


Veronique Aguilar

AU CMLO d’ALES

Un laboratoire critique du conte

Véronique AGUILAR


Le Centre méditerranéen de littérature orale d’Alès lance un Laboratoire critique : chacun est invité à rejoindre le groupe pour y apporter son regard sur des Spectacles de contes et ainsi nourrir le débat !

Véronique Aguilar ouvre le bal avec ce texte sur un Spectacle de Françoise Barret proposé en Avignon en 2014 .

Gilgamesh par Françoise Barret Festival OFF 2014 la Maison de la Parole. 21/07/2014 à 14h45

Le festival Off d’Avignon en quelques chiffres (de 2013) : 1250 Spectacles, 30 000 représentations, 1066 compagnies, plus d’un million de billets vendus. Dans ces 1250 Spectacles moins de 5% sont dédiés au conte.

En 2014, sous l’intitulé Gens de paroles, artistes conteurs et conteuses ont créé un dépliant commun (10 Spectacles étaient représentés) pour tenter de se faire une place dans cette vitrine géante, où le théâtre est roi.

Gilgamesh est une épopée qui remonte au III ème siècle avant JC. Un jeune roi tyrannique part à la recherche de l’immortalité. Cette épopée fut beaucoup racontée, puis consignée sur des tablettes d’argile, pour finir par être oubliée. Retrouvée au XIX ème siècle, elle devient une véritable source d’inspiration à partir des années 1970-1980. Aujourd’hui, elle a alimenté les supers héros, les romans de sciences fictions, les BD, le cinéma, les séries TV, et les jeux vidéo comme Final Fantasy.

Choisir de présenter cette épopée en Avignon, apparait comme un choix judicieux
pour se faire remarquer du public. De plus, proposer une version contée, proche d’une version ancienne donne aux spectateurs une impression de « retour aux sources ».

Par contre, Françoise Barret en 3 clics, ne nous permet de comprendre ni ses choix, ni son parcours, et encore moins sa démarche artistique. En effet l’identité artistique d’un artiste conteur et sa démarche permettent de mieux connaître ses choix. Ce que nous savons de Françoise : elle fait partie d’une compagnie et vient du théâtre.

L’artiste conteuse arrive sur la petite scène de la Maison de la Parole avec son Hang, qu’elle pose sur un trépied en fer forgé d’art, évoquant un arbre calciné par le temps qui plante parfaitement le décor. Son costume, créé par Laurence Simon-Perret est très sobre, élégant, couleur sable, ne mettant pas en valeur ses formes féminines. Il évoque les habits des samouraïs, et invite le spectateur à accueillir l’épopée.

D’une voix claire, au rythme soutenu, l’épopée s’amorce. Les personnages sont taillés en biseau, de cette oblique qui permet d’enserrer la forme. Le déplacement du corps est précis, mis en scène par Jean-Louis Gonfalone. Les batailles font rage, et pourtant l’artiste ne bouge pratiquement pas, évoluant dans un espace minimal de la scène de 4m sur 3 du lieu. Cette scène devient alors un écrin pour que Gilgamesh vive ses excès, ces gloires, ses défaites.

Les va-et-vient au Hang en voix chantée permettent un repos dans l’écoute. Et puis pour figurer l’immortel Utanapisti, Françoise Barret met un masque, crée par Francis Debeyre, et se permet tel un joker, de jouer de tout, même de faire allusion à notre monde contemporain.

Avec ce Spectacle, l’artiste conteuse a relevé le défi du festival d’Avignon, elle a fait salle pleine à chaque représentation, le public a été au rendez-vous.

Véronique Aguilar
Artiste conteuse

Voir en ligne



 Dans ces rubriques...
0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 295 Lorette Andersen

geneve

Initiation à l’Art du Conte

Initiation 1 La Julienne Plan-les-Ouates (Suisse) 9 au 13 juillet 2019 Une initiation à ce que le Conte est et n’est pas. Initiation aux différents genres du Conte ou plus largement Littérature (...) Lire la suite...
Lorette Andersen Perfectionnement à l'Art du Conte

Formation conte en Suisse

Perfectionnement à l’Art du Conte

Ce stage est la suite du stage d’initiation. Il consolide les apprentissages, donne des occasions d’utiliser ces nouveaux outils, d’avoir des retours bienveillants sur son apprentissage. Ce stage (...) Lire la suite...
Lorette Andersen

Aux pays du corbeau

Contes et musique

Dans toute une partie du monde de l’Alaska au Kamchatka, il se raconte que le monde fut créé par un corbeau. Le dieu étant animal, les frontières s’avèrent ténues avec l’humain et le passage se fait (...) Lire la suite...
Lorette Andersen

Qui mange qui ?

Conte et Musique dès 5 ans

Belle illustration d’une alliance très réussie entre musique et parole, pour raconter ces histoires de gloutons où on ne sait jamais qui sera mangé ! Surprise assurée ! Un spectacle qui ne prend pas (...) Lire la suite...
Contes et Rencontres

Edition Festival 2018

Contes et Rencontres 2018

Du 15 nov au 16 déc 2018 - 33 spectacles autour de Nyons

Et si on se racontait des histoires ? Ceux qui nous ont précédés n’ont cessé de le faire. Depuis bien longtemps et sur tous les continents,...et ces histoires n’étaient certainement pas uniquement (...) Lire la suite...
0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 295